E-commerce — 23 mai 2012 — 8 commentaires
Un pavé dans la mare des comparateurs de prix, Dweendle ?

Un présence sur des sites comparateurs de prix est quasi-incontournable pour un site e-commerce s’il veut capter les 92% d’internautes qui consultent un comparateur de prix  avant un achat*. Ceci dit, le modèle économique des comparateurs de prix est de se rémunérer au CPC ce qui peut vite devenir peu rentable pour les marchands. Un nouveau venu, Dweendle tente de révolutionner le modèle

État des lieux du secteur des comparateurs

Comment fonctionne un comparateur de prix ?

Un comparateur de prix est avant tout une solution technique qui vise à faire correspondre à une recherche spécifique (Nikon CD340) ou générique (Appareil photo numérique) des résultats sous forme de fiches produit triées par prix.

Le comparateur agrège des catalogues produits de marchands et indexe chaque référence produit dans son arborescence (schéma de navigation du site comparateur de prix).

Les résultats sont affichés en fonction d’un algorithme (formule mathématique) spécifique à chaque comparateur incluant différents indicateurs parmi les suivants :

  • Le coût par clic offert par le marchand sur le produit (CPC)
  • Le prix du produit
  • Les frais de transport
  • La qualité de la fiche produit (description, visuel,…)
  • La popularité de l’offre (le taux de clic)
  • La notation du marchand

Pour que votre catalogue de produit apparaisse dans les résultats de recherche des comparateurs, vous devez avoir mis en place un flux catalogue que le comparateur puisse récupérer et retraiter et bien sûr avoir fixé une rémunération cpc avec le comparateur.

Le rôle d’un comparateur de prix est de donc de proposer à ses utilisateurs les meilleures offres au meilleur prix et aux marchands un trafic entrant très qualifié (internautes en posture d’achat).

Les comparateurs de prix, qui sont-ils ?

Le secteur des comparateurs de prix est assez encombré (9 sites font plus de 2 millions de visites mensuelles).
Nous allons nous pencher sur le top 3 trusté par Le Guide, Shopzilla, Kelkoo. Les autres comparateurs de prix vont être par ordre d’importance: Shopping.com, Nextag, Ciao!, cherchons.com, touslesprix.com, achetezfacile.com.

  Le Guide.com

Visites mensuelles (février 2012) : 8 900 000 visites
Taux de transformation moyen : 1,45%
Valeur du panier moyen : 131,45€
CPC : de 0,14€ à 0,3€

Shopzilla

Visites mensuelles (février 2012) : 5 000 000 visites
Taux de transformation moyen : 1,36%
Valeur du panier moyen : 116,24€
CPC : de 0,05€ à 0,4€

Kelkoo

Visites mensuelles (février 2012) : 4 600 000 visites
Taux de transformation moyen : 1,44%
Valeur du panier moyen : 139,17€
CPC : de 0,03€ à 1,15€

A noter que Google shopping peut s’apparenter à un comparateur de prix même si ce dernier a fait le choix de proposer son service comme une fonctionnalité supplémentaire du moteur de recherche plutôt qu’en tant que site.

Il faut également distinguer les comparateurs de prix des guides d’achat comme Twenga. L’algorithme des guides d’achat n’est fixé que sur l’intitulé de l’offre, la description et le prix. Le CPC est fixe et est identique pour chacun des marchands.

En quoi Dweendle peut révolutionner le secteur  ?

Suite aux premiers retours, j’aimerai rappeler que Dweendle a seulement quelques mois d’exploitation au compteur versus des concurrents qui existent pour certain depuis 1998 ! Pour tester le concept, vous pouvez utiliser par exemple le jeu Mass Effect 3

#1 :  Une recherche multi-pays du produit le moins cher.

Dweendle se positionne comme un comparateur de prix mondial c’est à dire qu’il ambitionne au terme de son développement de fournir pour une recherche donnée le produit le moins cher au monde. Pour cela le comparateur calcule tous les frais annexes comme les taxes douanières et les taxes à la vente (TVA, GST, etc.) pour présenter un prix « toutes taxes comprises ».

L’autre point intéressant est la mise en avant de la notation des marchands qui permet de prendre en compte leur niveau de service autant que leur offre prix.

Maintenant les critiques: ouvert depuis quelques mois, le site présente des défauts de jeunesse tels qu’un moteur de recherche parfois approximatif et un parcours utilisateur qui manque de fluidité. Le site a choisi de se présenter comme un comparateur de prix généraliste au travers d’un moteur de recherche en page d’accueil plutôt que de fonctionner en ouvrant au fur et à mesure des catégories (on se souviendra qu’Amazon était au départ une librairie en ligne et que Pixmania était spécialisé dans le développement de photos en ligne) ce qui créer de la déception quand le catalogue n’est pas suffisamment complet sur certaines requêtes.

Pour l’instant, les pays ouverts sur Dweendle sont l’Angleterre, les USA et la France. Les catégories produits les mieux couvertes sont les produits culturels dont les prix varient beaucoup à l’international.

#2:  Un modèle économique innovant

Pour travailler avec un comparateur de prix, il faut investir techniquement pour rendre son catalogue « aspirable » sur les comparateurs. Ensuite, vous payez lorsqu’un utilisateur clique sur un de vos produits qu’il y ait un achat ou pas par la suite. Ce mode de fonctionnement présente le défaut principal de budgets qui peuvent très vite exploser et d’une rentabilité qui peut se dégrader, tout en demandant un investissement en temps pour surveiller les indicateurs.

Dweendle propose une rémunération non plus basée sur le clic mais sur le nombre de produits que vous souhaitez référencer et sur le nombre de pays ciblés (Dweendle couvre l’ensemble de l’Europe, l’Amérique du Nord et l’Australie). Le modèle économique est celui du freemium puisque en dessous de 1500 références, vous avez accès au service gratuitement. Au delà, la rémunération est basée sur un tarif mensuel fixe.

=> Dweendle va t’il faire plouf ou éclabousser les autres comparateurs de prix ? A vous de juger !

* Pour poursuivre la lecture, vous trouverez une interview des jeunes fondateurs de Dweendle.com

*Etude de Lengow parue en février 2012.

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Lucie Pinzano

Mordue de projets entrepreneuriaux et du web, je suis dans webmarketing depuis 2007. Je blogue pour partager mon opinion sur les grandes tendances Internet et les opportunités offertes par le media. Vous pouvez également me retrouver sur le carnet d'une aventurière du web où je parle de start-up et de web entrepreneuriat.

 


8 Commentaires

  1. Pas vu la comparaison internationale… j’ai pourtant cherché sur Macbook Air, Galaxy Note, Homedics shiatsu…

    • Bonjour Lionel,

      Nous essayons au mieux d’attirer le maximum de marchands dans tous les pays et ayant une politique de livraison à l’international, sachant que notre effort se limite pour l’instant sur la France, l’Angleterre et les USA avec un accent sur les produits type jeux vidéos, livres, dvd, des vêtements, produits de beauté et certains produits électroniques.
      Il faut savoir que beaucoup de marchands étrangers présents sur Dweendle livrent vers la France un nombre limité de produits.
      Nous sommes ouverts que depuis 2 mois, laissez nous un peu de temps 😉

  2. Vraiment mauvais ce comparateur de prix !
    Je viens de taper « aquarium » et il me propose 26 résultats (dont un paquet de porte-clés, des albums… Rien a voir quoi !) et pas un seul aquarium (pour mettre des poissons quoi !).
    Et aucune proposition d’achat à l’international quand je tape « pantalon homme ».
    Bref votre article est faux ! Avez-vous juste copié-collé le dossier de presse ou avez-vous passé plus de 5 min sur le site ?

    • Bonjour,
      Nous référençons les produits mis à disposition par nos partenaires marchands. Aujourd’hui nous en comptons environ 200. Nous comprenons votre frustration concernant les produits que vous avez recherchés, mais à ce jour nous n’avons pas de marchand proposant des produits animaliers. Nous tenons également à vous préciser que tous les produits référencés n’ont pas forcément d’équivalent à l’international. Le site vient d’être lancé, et nous travaillons activement au référencement de nouveaux marchands afin de vous proposer davantage de produits. Nous espérons que nous vous procurerons entière satisfaction à l’avenir.

  3. Il ne marche pas ce comparateur , j’ai tapé vélo électrique , que des modèles de rue du commerce et une plancha Tefal ??? Je cherche des cartouches d’encre lexmark , elles coutent plus chers que celles que j’ai achetés hier à la FNAC , etc tec . Il faut bosser avant de penser qu’on va remplacer Google ! Et en plus par de fournisseurs en Asie …. donc aucun intérêt en plus le nom ne se mémorise pas bien . Je sens le bouillon venir. Bravo pour ceux qui ont rédigé cet article !!!! aucune analyse !

    • Salut Xavier,
      Comme indiqué dans l’article et via nos précédents commentaires, la plateforme est toute jeune et souffre encore de quelques défauts ou d’un manque de produits évident liés à la complexité de notre activité. Nous acceptons bien entendu les critiques formulées et travaillons activement afin de vous proposer le maximum de produits français ou en provenance de l’étranger.

      En revanche, Il faut bien garder en tête que même sur le long terme, la probabilité que Dweendle liste des offres internationales sur des produits comme des frigos ou des vélos ou des machines à laver est assez réduite ici vu la taille des produits en question ou des frais de livraison qui seraient trop importants.

      Dweendle est aujourd’hui à la fois un comparateur classique (donc locale) sur certaines offres (électroménager par exemple) et internationale sur d’autres produits comme les jeux vidéos, les livres, CD etc. Des produits qui sont plus à même d’êtres livrés mondialement par des marchands.

  4. Bonjour à tous,

    C’est vrai que le moteur de recherche n’est pas très au point et propose des produits qui n’ont pas vraiment de rapport avec la requête que l’on formule.

    De plus, Dweendle est tout nouveau donc il faut voir sur le long terme ce qu’ils pourront apporter ou pas et beaucoup de critères doivent être pris en compte comme le référencement de produits par exemple etc..

    Sera-til aussi viable que certains autres comparateur?

    • Bonjour et merci pour votre commentaire !

      Pour répondre à votre question, le produit est jeune donc imparfait (leur moteur de recherche essentiellement) et leur catalogue d’offre est pour l’instant très inférieur en largeur et profondeur à celui de leur concurrents.

      La bonne nouvelle est que ces défauts sont facilement fixables avec du temps, des ressources financières et une équipe solide.

      L’autre bonne nouvelle est la dimension multi-pays prise par la start-up dès le début qui devrait les aider à lever des fonds et à croitre plus rapidement.

      C’est pour cela qu’en phase d’amorçage d’une start-up, je m’intéresse davantage à l’équipe fondant la start-up qu’au produit et Dweendle a à sa tête une sacré équipe complètement dédiée au projet avec une solide vision produit.

      Au plaisir de vous lire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *