Best Of E-commerce — 11 mai 2012 — 16 commentaires
Comment mettre en place une stratégie webmarketing à moindre coût ?

Peut on obtenir de la visibilité pour son site web sans budget ou avec un budget inférieur à 5000€ ? Voici une excellente question que l’un d’entre vous nous à envoyé via la rubrique “Vos questions”. Je vais essayer de vous donner deux exemples de plan de communication on-line l’un sans budget et l’autre avec 5000€…

On va prendre l’exemple d’un e-commerçant lambda vendant des livres et des produits culturels. Néanmoins, je vais tacher de rester assez généraliste pour que les conseils s’appliquent à n’importe quelle activité.

Plan de communication sans budget…

Si vous n’avez aucun budget de communication, il vous faudra être débrouillard et passer du temps à apprendre les rudiments du webmarketing. Pas de panique, nous sommes là :)

Forcément, nous allons nous tourner vers tous les leviers emarketing gratuits. Etant donné que toutes ces actions vous prendront du temps, je vais ajouter à coté de chaque levier le pourcentage de temps à passer. Comme cela, en fonction du temps que vous souhaiterez consacrer à votre communication, vous pourrez orienter vos actions.

SEO : référencement naturel [35%]

Le référencement naturel est un des leviers “gratuit” les plus puissants. Si votre site est bien optimisé, les moteurs pourront vous apporter des visites qualifiées à moindre coût. Sans budget, pas d’agence de référencement, il vous faudra donc apprendre les techniques seo et faire vos optimisations vous même. N’hésitez pas à consulter notre rubrique SEO ou à consulter les sites Webrankinfo et Abondance, deux références en la matière. Réalisez une étude sémantique grâce au générateur de mots-clés de Google, sélectionnez des mots-clés qualifiés et peu concurrencés afin de centrer vos optimisations sur ces derniers. Échangez quelques liens avec des sites partenaires et surtout produisez du contenu de qualité. Les résultats devraient venir petit à petit. N’attendez pas un pic de visites au bout d’une semaine, il faudra du temps avant que votre site soit bien considéré par les moteurs. En parallèle, les réseaux sociaux pourront vous apporter du trafic dés le début…

Réseaux sociaux [25%]

Autre levier gratuit et générateur de trafic : les réseaux sociaux. Bâtissez une communauté et échangez régulièrement sur vos différentes présences. Si vous avez peu de temps à consacrer à la promotion, privilégiez Facebook qui vous permettra de toucher une audience large. Ensuite selon votre site, Twitter, Viadéo, Linkedin, ou encore Pinterest pourront s’avérer de bons relais. En matière de communication communautaire, la régularité est de mise. Consacrer 15/30 min par jour à poster des messages, répondre à vos fans / followers et essayer de nouer de nouvelles relations.

Stratégie éditoriale & Blog marketing  [20%]

Publier du contenu de qualité est important quelque soit votre activité. C’est votre contenu qui appuiera votre référencement naturel et votre communication sur les réseaux sociaux. Tenir un blog, à part du temps et un investissement personnel ne coûte rien. Pour vous aider, vous pouvez lire notre dossier “Comment lancer son premier blog”. Rédiger des communiqués de presse lorsque vous avez une actualité intéressante peut également vous permettre d’obtenir des liens et de la visibilité.

Partenariat d’échange de visibilité [20%]

Vous n’êtes sûrement pas le seul à ne pas avoir de budget de communication, contactez des sites proposant une offre connexe à la votre pour leur proposer des échanges de visibilité (display / bannières) ou encore des liens / échanges éditoriaux pour travailler votre référencement.

Ce premier plan de communication entièrement gratuit pourra vous servir de base. Si vous avez un petit budget, lisez la suite.

Plan de communication avec un faible budget…

Avec un petit budget, vous commencerez bien sur par appliquer le plan de communication web de base vu précédemment et vous orienterez votre budget vers les leviers offrant le meilleur retour sur investissement. Oubliez l’achat d’espace (display) qui avec un faible budget ne vous apportera rien, préférez les leviers vous permettant de piloter vos campagnes à la performance, comme l’affiliation ou encore le sem.

SEM : liens sponsorisés

Avec peu de budget, rien ne sert de s’éparpiller dans plusieurs régies, concentrez vous sur Adwords de Google qui offre le réseau publicitaire le plus conséquent et l’interface la plus intuitive. Utilisez le générateur de mots-clés Google pour trouver les mots-clés les plus précis possible qui vous offriront un moindre coût et des taux de transformation meilleure. Avant de lancer vos campagnes, n’oubliez pas d’installer un tracking pour concentrer votre budget sur les mots-clés vous apportant du business. Pensez également à caper votre budget journalier afin de ne pas dépenser trop vite.

Affiliation

L’affiliation vous garantira un coût à la transformation fixe. Il n’y aura donc pas de surprise. Contactez les différentes régies afin de faire un benchmark des différentes solutions et choisir celle qui vous proposera le coût le plus bas. Attention tout de même, les coûts en affiliation sont bien souvent plus élevés que ceux en sem (lorsque la campagne est bien piloté). Je vous conseille donc de commencer par une petite campagne sem pour vous faire une première idée de vos coûts d’acquisition afin de négocier en toute connaissance de cause avec les plate-formes d’affiliation.

Animation et organisation d’évènement : concours, rencontre

Si vous êtes créatif, organisez un évènement ou un concours peut vous apporter une bonne visibilité à moindre coût. Pour un concours, choisissez bien votre lot afin de donner envie aux personnes de participer. Généralement les produits Apple (IPad, IPhone…) remporte un large succès. Si vous avez les compétences pour créer le dispositif : création du concept, éditorial, graphisme, promotion via les réseaux sociaux et votre réseau de partenaires… Les coûts se réduiront à l’achat des lots et au dépôt du règlement.

Si l’organisation d’un concours vous parait compliqué, organisez un évènement ou une rencontre avec vos clients / prospect peut également être source de promotion à moindre coût. Encore une fois, il faut être inventif pour créer le bon concept d’évènement qui attirera vos prospects.

Voilà donc quelques pistes pour débuter votre communication on-line à moindre coût. Vous pourrez retrouver plus d’informations sur les différents leviers online abordé dans cet article sur notre site. N’hésitez pas à parcourir les rubriques ou à utiliser notre moteur de recherche pour trouver l’information adéquate.

Rubrique “Vos questions” sur Webmarketing & co’m…

Cet article a été rédigé suite à un message laissé via notre rubrique “Vos questions. Search marketing, social media, community management, marketing à la performance… les techniques de communication on-line évoluent vite. Si vous aussi vous vous posez des questions concernant le webmarketing, contactez nous via le formulaire prévu à cet effet. Les questions retenues feront l’objet d’un article comme celui-ci. Plus d’info ici >

Articles similaires

L'auteur

Sylvain Lembert

Depuis 2004 dans le webmarketing, j’ai pu mettre en place des campagnes e-marketing dans des domaines variés. J’ai participé aux référencements de marques reconnues et mis en place la stratégie de communication on-line d’un assureur. J’ai également élaboré une stratégie de search marketing au niveau européen et été responsable de l’acquisition via Facebook pour un groupe de média social. Je suis aujourd'hui consultant webmarketing, n'hésitez pas à me contacter pour vos projets de communication on-line.

 

16 Commentaires

  1. Pour se faire connaitre, il existe également les moyens de prospection traditionnels tels que l’emailing, le fax, le sms, et le mailing vocal qui reprend de la vigueur.

    Autant pour l’emailing, vous pouvez en faire sans budget, autant pour le fax/sms/audio il vous faudra soit du temps (1 fax par 1 fax depuis votre pc ou votre téléphone) soit un budget qui peut être minime pour débuter. Quelques dizaines d’euro suffisent pour démarrer une prospection mail/fax/sms/audio qui donnera des résultats quasi immédiats (les premiers retours en quelques minutes et jusqu’à 72 heures après l’envoi).

    Pour le paragraphe « référencement naturel [35%] », l’attrait est indéniable, mais un bon référencement nécessite de nombreuses connaissances en SEO et les résultats ne sont pas toujours immédiats (Sendbox). Si l’on veut gagner du temps, il y a effectivement les liens sponsorisés, mais attention au prix. En effet certains mots-clefs valent une dizaine d’euro par clic (et un clic ne signifie pas une vente !!!)

    Pour les autres propositions (blogs, réseaux sociaux, concours), il vous faudra également beaucoup de temps libre pour animer et faire vivre votre site.

    En conclusion, je vous accorde qu’il est effectivement possible de se faire connaître sans budget, maintenant un budget de 5000 euro me semble exagéré et limiter à des PME/PMI déjà bien implantées. Je vous assure que pour 100 à 200 euro il est déjà possible de générer des ventes. Vos premières ventes générerons du cash pour relancer d’autres campagnes, faire de nouvelles ventes et ainsi de suite.

    • Merci pour toutes ces infos :)

  2. Merci pour la citation de mon site WebRankInfo et bon courage à tous pour votre référencement naturel !

    • De rien :)

  3. Merci Sylvain pour cette présentation, cette approche est très complète et je la recommande pour tout acteur avec ou sans budget disponible.

    En revanche, elle demande beaucoup de temps et de compétences, pour écrire du contenu faire son community management, etc.

    Ainsi, si une entreprise a un petit budget et pas de temps de disponible ou pas d’expertise dans le marketing digital, je lui recommanderais chaudement de faire appel à une agence et pourquoi pas à 1min30;-) Nos forfaits sont tout à fait raisonnable pour des PMEs et permettent de gagner effectivement des clients par Internet.
    Pour les découvrir:
    http://www.1min30.com/nos-offres/tarification/

    Bien cordialement,

    Gabriel Dabi-Schwebel
    http://www.1min30.com

    • Si on n’a pas de budget, c’est sur qu’il faut s’investir en termes de temps ;)

  4. Très bonne synthèse.

    Je pense que les % dépendent aussi du secteur d’activité.

    Deux exemples de sites que je gère:

    http://www.coolea.fr : B to B, assez technique. Très peu d’intérêt sur les réseaux sociaux (attention à la perte de temps!) . Mais c’est clairement avec le SEO (la ré-gu-la-ri-té !) que les demandes sont arrivées. Bien évidemment, il faut être multi-canal: le SEO n’a pas payé seul : communiqués de presse, annuaires en ligne, emailing, etc.
    Attention aux bases louées/achetées d’emailing/faxmailing: la tendance est à la défense du consommateur et le côté intrusif est parfois très mal vécu.

    http://www.janesparkle.fr: bijoux, B to C. Site récent. Les premières demandes sont surtout venues de jeux-concours, et du SEM (demandes moins qualifiées).

    • Bonjour Adrien, effectivement le secteur d’activité ferra varier la répartition. Pour du b2b, il ne faut pas oublier, les réseaux sociaux professionnels tels Viadéo ou Linkedin.

  5. exact sylvain, le site B to B est en effet sur viadeo: bon pour le référencement mais pour le reste peu de contacts (nous concernant)..chacun fait sa pub sur les hubs!
    Viadeo reste, selon moi, un site de promotion d’individus plus que d’entreprises.

  6. Merci pour ce bon article qui met bien en avant les leviers auxquels on peut avoir recours lorsque l’on n’a pas ou peu de budget (ce qui est mon cas !).
    Le % indiqué dans également de ses compétences et des « affinités » que l’on a avec chaque levier emarketing.

  7. Merci Sylvain pour l’article, très complet !

    Perso, dans la catégorie sans budget, je pense que le SEO n’a pas sa place. Pour le reste, un propriétaire du site pourra le faire seul

    Anouar

    • Pour toi, on ne peut donc pas faire de seo sans dépenser ? Merci pour ta remarque :)

  8. Combien de temps te semble nécessaire quotidiennement pour se faire connaitre sur le web?
    Et merci pour l’article!

  9. Je ne suis pas convaincu à 100% par le SEO gratuit (fait par soi même). Il faut un gros investissement pour l’apprentissage) et je ne pense pas que ce soit rentable, car on à d’autre levier plus efficaces à mettre en place soi même. Surtout que si on fait appel à un spécialiste il à déjà des outils affûtés.

  10. Je pense que le référencement SEO gratuit est le meilleur moyen pour les petites entreprises qui n’ont pas les moyens. Les compétences gagnés ne sont pas perdus au contraire, il va aider pour d’autres chantiers!

    C’est clair qu’il faut y consacrer un minimum de temps!

  11. Merci pour cet article intéressant. C’est vrai que c’est une question pertinente : comment faire pour se faire connaître sans avoir de budget ?

    J’ai été confronté à cette problématique lors de ma dernière expérience professionnelle, et force est de constater que ça n’est pas simple. Malgré de bons retours médias, un passage dans le 20h de TF1, les visites stagnaient (mis à part un pic après le JT) et les ventes étaient très médiocres. Pourtant, ça n’était pas faute de ne pas être présents sur les réseaux sociaux ni de travailler notre référencement.

    Ce qui me fait dire que sans budget il faut un concept qui se démarque vraiment de la concurrence, un bon contenu et surtout privilégier les relations avec les autres blogueurs et ses visiteurs. Les articles invités ça vaut ce que ça vaut mais ça permet de se faire connaître et faire s’inscrire des visiteurs à sa newsletter.

    Aux petits budgets ensuite de savoir les retenir et les fidéliser. Mais je le répète, selon mon expérience, c’est loin d’être simple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>