Best Of Social Media — 03 mai 2012 — 3 commentaires
Doit on réglementer les relations élèves / enseignants sur les réseaux sociaux ?

A New York, la question ne se pose plus, le New York City Department of Education a mis en place une réglementation pour encadrer les relations élèves / enseignants sur les réseaux sociaux et en particulier Facebook. Un professeur n’a désormais plus le droit d’être ami avec l’un de ses élèves…

Ces guidelines définissent avec précision comment les enseignants doivent utiliser les réseaux sociaux vis à vis de leurs élèves. Ces derniers, s’ils veulent communiquer avec leurs étudiants, doivent passer par une page professionnel préalablement approuvée par les directeurs d’établissements. En parallèle, les parents doivent signer un document autorisant leurs enfants à participer à ces pages.

Concernant Facebook, si cette réglementation s’étend à l’ensemble des États-Unis, on peut se poser la question du format de page utilisé pour ces échanges. Est ce qu’une page fan ou un groupe est réellement adapté à cet usage ? Facebook devra t’il s’adapter en proposant un format adapté ?

Est ce qu’une page fan ou un groupe est réellement adapté à cet usage ? Facebook devra t’il s’adapter en proposant un format adapté ?

En dehors de ce type de page, presque tous les échanges sur les réseaux sociaux sont bannis. Le document, que vous pouvez lire dans son intégralité sur ZDnet, contient 9 pages détaillant dans le moindre détail ce qui est autorisé ou non pour les professeurs.

D’une façon générale, les enseignants doivent bien séparer leurs comptes personnels et professionnels, ce qui sur certains réseaux sociaux est quelque fois difficile. Pour Twitter, dont les profils sont ouverts à tous par défaut, cela peut être problématique. Il y-a encore la solution du profil privé, mais ce type de profil enlève une grande partie des qualités de Twitter.

Que pensez vous de cette initiative ? Est-elle rassurante ou trop réglementaire ? Seriez vous favorable à voir cela arriver en France ?

A lire sur le sujet :

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Sylvain Lembert

Depuis 2004 dans le webmarketing, j’ai pu mettre en place des campagnes e-marketing dans des domaines variés. J’ai participé aux référencements de marques reconnues et mis en place la stratégie de communication on-line d’un assureur. J’ai également élaboré une stratégie de search marketing au niveau européen et été responsable de l’acquisition via Facebook pour un groupe de média social. Je suis aujourd'hui consultant webmarketing, n'hésitez pas à me contacter pour vos projets de communication on-line.

 


3 Commentaires

  1. Ce serait très négatif que ce genre de réglementation s’impose en France
    En tant que prof, on est tout à fait capable de gérer une interaction avec des étudiants sur FB!

  2. Même chose de ce côté de l’Atlantique (Québec). Il existe déjà des règles établies qui régissent les interactions entre un enseignant et ses élèves. Il ne sert pas à grand chose d’en rajouter.

    Il peut être pertinent par contre de sensibiliser les parties prenantes et de documenter au besoin les limites à tenir compte.

    Pour ma part, je mettrais l’emphase sur une page ou un groupe plutôt qu’un profil FB.

  3. Les réseaux sociaux peuvent être selon moi un outil très intéressant pour l’éducation. Je pense que c’est certainement en allant sur leur « terrain » que les étudiants se sentiront plus écoutés par leurs enseignants.
    Il est certainement vrai qu’il faut toutefois poser certaines limites pour que cette relation soit bien établie comme une relation de travail sur des outils qui dans l’esprit des jeunes ne sont pas dédiés à cela.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *