Best Of Community management Interviews — 12 décembre 2011 — 8 commentaires
Utiliser les réseaux sociaux pour booster son activité : interview Valérie Thuillier

Ce n’est plus à prouver, les réseaux sociaux sont désormais indispensables pour promouvoir son offre ou son activité. Ces derniers permettent avec peu de budget d’obtenir des résultats intéressants si on prend le temps d’y investir de son temps et de sa personnalité. Valérie Thuillier l’a bien compris à travers son activité de télésecretaire, tellement bien compris qu’elle abandonne progressivement son activité principale pour se lancer en tant que community manager pour les PME. Retours d’expérience…

« Plus j’étais active sur les réseaux, plus j’avais envie de mieux connaître les outils et d’utiliser ces nouvelles compétences. J’ai l’impression d’être venue naturellement au community management. »

Bonjour Valérie, merci d’avoir accepté de répondre à nos questions 🙂 Pour commencer, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Merci à toi de m’avoir proposé cette interview !  Comme tu l’as évoqué en introduction j’ai donc exercé pendant 3 ans le métier de secrétaire à distance ou télésecrétaire. La création d’un hub sur Viadéo “Télésecrétaires, Unissons-Nous” m’a donc permis de créer une large communauté autour de cette profession, et c’était en fait la création de mon premier réseau social 🙂 Celles qui me connaissent savent que je suis fan de l’utilisation des réseaux sociaux, et cela y compris pour promouvoir mon activité lorsque j’étais encore télésecrétaire. J’ai joué sans le savoir un rôle de CM sur les réseaux, notamment sur le thème du télétravail.

Tu es très active sur les réseaux sociaux, testes régulièrement les nouveaux services, comment animes tu tes différentes présences en ligne (blogs, Facebook, Google+…) ?

Je n’ai pas de solution miracle : pour être active sur les réseaux sociaux il faut… être présente déjà régulièrement ! Au détour d’un post on découvre un nouvel outil, ça été le cas par exemple pour Tiki’mee, découvert via un post de Fadhila Brahimi, et cela un dimanche après-midi.  Ou bien en lisant un tweet, je découvre un lien qui m’amène sur un article épatant qui mérite que je le partage sur les réseaux et sur mon blog !  De la même façon je suis tombée sur le kit de stikers de Johan Vauche-Forot de Dismoiquetumaimes. Johan vit à deux kilomètres de chez moi, ce fut donc l’occasion d’une rencontre IRL !

Combien de temps passes-tu par jour pour les animer ? Est ce que tu as des conseils à donner aux entrepreneurs et gérants de PME pour tirer partie des réseaux sociaux dans le cadre de leur activité ?

Il faut compter au minimum 2h par réseau et par semaine pour animer une page, un profil viadéo, un compte twitter… Cette activité, même en utilisant des outils adaptés, reste chronophage. Mon conseil serait de confier ce travail à une personne dédiée, en interne ou à un freelance, car c’est un métier à part, de même que la communication de l’entreprise ou le marketing sont confiés à une personne identifiée. Un entrepreneur ou un gérant de PME a d’autres missions et notamment celle de se consacrer à son cœur de métier pour développer son entreprise ! Pour une TPE ou une PME, il est pourtant indispensable aujourd’hui d’avoir une présence active sur les réseaux sociaux, avec un CM qui va veiller sur l’e-réputation de cette entreprise, qui va développer sa visibilité aussi auprès des internautes : une fan page et un compte twitter sont d’excellentes sources de communication, et cela ne coûtera à l’entrepreneur que les honoraires ou le salaire de son Community Manager, ce qui reviendra donc moins cher que des campagnes d’emailing plus ou moins hasardeuses…

Est ce que les retours  en termes d’acquisition de nouveaux clients pour ton activité de télésecrétaire étaient concluants ? Si tu devais comparer le temps passé avec les clients apportés dirais tu que ton ROI était bon 🙂 ?

Le ROI était bon dans la mesure où je n’ai jamais fait de prospection pour trouver mes clients. Tous mes clients sont venus via le site internet, sur lequel j’avais misé dès la création de l’entreprise. Ma participation sur les réseaux a contribué au bon référencement du site, ainsi que la rédaction d’un blog professionnel où je donnais des explications sur les techniques par exemple.

Tu m’as appris que tu arrêtais ton activité de télésecretaire pour te consacrer pleinement à ton activité de conseils en community management pour les pme… Pourquoi un tel changement de cap ? Comment cette évolution se passe t-elle ?

Depuis peu j’ai sauté le pas, et j’ai choisi d’exercer à temps plein ce métier : je travaille par exemple pour une société qui propose une solution de téléphonie parfaitement adaptée aux télésecrétaires qui proposent de la permanence téléphonique (Teambox.fr). J’ai toujours partagé sur les réseaux  les infos que je trouvais utiles et intéressantes, relayé les actualités de mes collègues, et par là même, une certaine action de community management 😉 Plus j’étais active sur les réseaux, plus j’avais envie de mieux connaître les outils et d’utiliser ces nouvelles compétences. J’ai l’impression d’être venue naturellement au community management…..

Y-a-t-il une différence entre la façon dont tu utilisais les réseaux sociaux pour ton ancienne activité de télésecrétaire et celle de ta nouvelle activité de community manager ?

La différence tient aux outils, avant j’utilisais les réseaux sociaux de façon plus expérimentale, sans suivre une véritable stratégie. Là j’ai mis en place des outils de reporting notamment, pour avoir des indicateurs qui me permettent de mieux suivre telle action sur les réseaux, et je suis davantage l’engagement et les interactions des lecteurs, toujours par rapport à une action mise en place sur les réseaux. …

Comment te démarques-tu des autres community managers ? Est ce que tu peux nous présenter les différentes offres que tu proposes à tes clients ?

Je ne sais pas si je me démarque des autres community managers…mais en tous cas mon offre s’adresse principalement aux TPE. Je privilégie toujours le partage sur les réseaux, que l’info vienne d’autres community managers je la partage volontiers en remerciant le community manager “source”. Pour moi nous ne sommes pas des concurrents mais des “partenaires” nous avons toujours à apprendre des autres, et nous devons rester humbles !

Pour finir, dans 5 ans te vois-tu toujours dans cette activité ? Si oui comment penses tu que le métier va évoluer ?

Je me vois toujours dans cette activité dans 5 ans, et avec plus de clients ! Car peu à peu, de plus en plus de TPE et de PME comprennent l’enjeu et la pertinence d’une présence sur les réseaux sociaux, le community management est une profession qui est encore récente, avec de beaux défis à relever donc pour prouver sa légitimité !

Vous pouvez retrouver Valérie ici :

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Sylvain Lembert

Depuis 2004 dans le webmarketing, j’ai pu mettre en place des campagnes e-marketing dans des domaines variés. J’ai participé aux référencements de marques reconnues et mis en place la stratégie de communication on-line d’un assureur. J’ai également élaboré une stratégie de search marketing au niveau européen et été responsable de l’acquisition via Facebook pour un groupe de média social. Je suis aujourd'hui consultant webmarketing, n'hésitez pas à me contacter pour vos projets de communication on-line.

 


8 Commentaires

  1. Excellent Valérie.
    Je te souhaite une superbe réussite et de l’épanouissement dans ton nouveau métier.

    • Merci Laetitia, je suis en train d’étoffer la presta en proposant des formations via skype pour apprendre à utiliser au mieux les réseaux pour son entreprise.

  2. Bravo Valérie. Je te souhaite beaucoup de réussite dans ta nouvelle activité. Mais je ne doute pas du tout que tu vas relever le défi.
    Egalement, bravo pour cette interview.

    • Merci à toi, je suis en effet tout à fait à mon aise dans ce job 🙂

  3. Merci pour cette interview qui m’a donné quelques idées, Tu as raison de foncer de la sorte. Bon courage et bonne chance…

    • Merci pour ce commentaire encourageant !

  4. Bonjour
    Je crois que le meilleurs moyen pour profiter des réseaux sociaux c’est de créer une campagne vidéo virale. Les vidéos en ligne sont désormais bon marché et facile à créer et à télécharger.
    Produire une vidéo de deux à trois minutes qui dramatise ou explique son site en ligne ou son marché de niche puis la télécharger sur MSN, YouTube, ou sur d’autres sites de réseautage social comme Flickr est une technique très efficace pour générer du trafic visé et, potentiellement, plus de clients.

    • Effectivement les vidéos sont très regardées, commentées, aimées ! c’est facile à consulter, c’est rapide et direct ! une courte vidéo sur mon blog a remporté le plus de lectures 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *