Best Of Entreprendre — 28 novembre 2011 — 14 commentaires
6 techniques pour démarcher ses clients lorsqu’on est auto-entrepreneur

Avec l’auto-entreprise, il est devenu très facile de lancer son activité, nous vous en parlions d’ailleurs dans notre dossier auto entrepreneur. Mais une fois cette première étape franchie, vient le temps du démarchage des premiers clients. Voici 6 techniques pour vous accompagner dans cette mission…

1 : Donner une visibilité à son offre de services…

Avant toute chose, avoir une présence en ligne est indispensable. Sans cette dernière, vous ne pourrez pas utiliser les techniques de promotion on-line.

Le minimum va être d’avoir un profil sur les deux réseaux sociaux professionnels que sont Viadéo et Linkedin. Ces profils vous permettront, si vous n’avez pas de site, d’avoir une présence en ligne minimum.

Mais ces derniers ne suffiront pas si vous souhaitez passer à la vitesse supérieure et obtenir un nombre intéressant de prospects pour votre activité.

Créer un site ou un blog pour promouvoir celle-ci est l’idéal. Grâce à eux, vous obtiendrez une visibilité et par la même occasion un support pour présenter vos services. Vous pourrez ensuite renvoyer vers eux vos différentes actions de promotion.

Si vous vous lancez dans le blogging, commencez par lire notre dossier “Comment lancer son premier blog”, il vous sera sûrement d’une grande utilité. Si vous préférez un site vitrine classique, une partie des conseils présents dans ce dossier pourront également vous aider.

En parallèle, une présence sur Facebook associée à votre site ne sera pas superflue. Concernant Twitter, tout dépendra de votre activité.

N’hésitez pas à vous bâtir une présence en ligne solide, vos efforts seront récompensés par l’acquisition de nouveaux clients.

2 : Déposer des annonces sur les sites en rapport avec son activité…

Plusieurs possibilités s’offrent à vous pour faire la promotion de votre offre de services. Au début, la façon la plus simple de gagner en visibilité est de publier des annonces dans les sites dédiés aux missions en freelance. Il en existe des généralistes et des spécialisés. N’hésitez pas à multiplier les présences sur ces sites.

Pour commencer, voici une liste de sites généralistes où vous pouvez déposer votre annonce :

Certains sont également spécialisés dans un domaine d’activité, c’est le cas par exemple de www.freelance-informatique.fr ou encore www.codeur.com tout deux orientés sur les métiers du web (développement, webmastering, webdesign, webmarketing…). Je pense que vous aurez de meilleurs retours sur des sites spécialisés de ce type, néanmoins ne passez pas à coté du potentiel des sites généralistes.

Pour trouver un site de freelances spécialisé dans votre activité, n’hésitez pas à vous servir de Google avec des requêtes du type “freelance + domaine” ou “annonce freelance + domaine”.

Les forums peuvent également être un bon endroit pour déposer votre annonce, spécialement ceux orientés vers votre domaine.

Enfin, certains sites d’emploi proposent également de déposer des offres de missions en freelance. Exemple, la rubrique freelance marketing du site Trovit.

N’oubliez pas de mettre des liens vers vos différentes annonces. Vous faciliterez ainsi le contact et optimiserez par la même occasion votre référencement naturel.

3 : Utiliser les réseaux sociaux et ses contacts à bon escient…

Avant de vous lancer dans l’optimisation de votre présence sur les réseaux sociaux, communiquez auprès de votre cercle de contacts. Famille, amis ou encore collègues, n’hésitez pas à leur parler de votre activité et à leur demander si ils ne connaissent pas des personnes pouvant être intéressées par vos services. C’est tout simple mais essentiel dans une démarche de prospection, surtout lorsqu’on est indépendant sans force commerciale pour être épaulé. Le bouche à oreille peut s’avérer très efficace à long terme. N’espérez pas, par contre, des résultats immédiats.

Pour ce qui est des réseaux sociaux, bien que Facebook soit celui avec le plus gros potentiel, ne vous y attardez pas trop (hormis pour la promotion de votre blog ou site comme vu plus haut), mieux vaut concentrer vos efforts sur les réseaux sociaux professionnels tels Viadéo et Linkedin.

Avant de commencer la promotion de son activité sur ces deux réseaux, prenez le temps de checker votre e-réputation. Nous vous en parlions déjà lors de notre dossier “trouver un job via les réseaux sociaux”, n’hésitez donc pas à relire cette partie du dossier. Réalisez quelques recherches via Google, Linkedin, Viadéo et Facebook afin de vérifier que ce qui ressort sur vous ou votre activité soit positif. Si ce n’est pas le cas, prenez les mesures nécessaires pour corriger cela avant de passer à la suite.

Que cela soit Viadéo ou Linkedin, les techniques de démarchage vont être plus ou moins similaires. Vous pouvez commencer par utiliser les moteurs de recherche des deux réseaux afin de trouver vos futurs clients. Pour cela, renseignez des  mots-clés en rapport avec votre activité ou celle de vos prospects, si vous aviez bien identifié ces derniers. Si ce n’est pas le cas, je vous conseille de prendre quelques heures afin d’étudier les principales caractéristiques de votre cible, vous gagnerez du temps par la suite.

Après avoir exploité les formulaires de recherche, vous pouvez aller sur les profils de vos contacts et étudier leurs réseaux. Les contacts de vos contacts sont plus susceptibles d’être potentiellement intéressés par votre offre.

Afin d’être plus efficace dans cette tâche, demandez systématiquement en contact les personnes que vous rencontrez dans le cadre professionnel.

En cours de prestation, demandez vos clients en contact afin d’entamer une relation sur la durée avec eux. Dés la fin de la prestation, demandez leur leur avis sur cette dernière et encouragez les, si ils sont satisfaits, à rédiger une recommandation sur le réseau social.

Les hubs et groupes peuvent également être un bon moyen de promouvoir votre activité. Abonnez-vous à un maximum de groupes en rapport avec cette dernière. Préférez ceux avec une activité et des échanges réguliers. Commencez par intervenir sans faire la promotion directe de vos services, préférez une attitude courtoise et apportez votre savoir-faire à la communauté. Une fois que vous vous serez fait votre place, commencez à présenter votre activité et veillez à ce que les échanges restent courtois sans être trop commerciaux.

Si vous souhaitez vraiment tirer parti de tous les avantages de ces réseaux professionnels, envisager sérieusement de passer aux abonnements payants. Les versions gratuites sont très limitées en termes d’outils de networking. Si votre cible est exclusivement en France, préférez Viadéo, si au contraire vous avez une cible internationale, ne passez pas à coté de Linkedin même si l’abonnement peut paraître cher de prime abord.

Et Google+ et Twitter ? Pour ces deux derniers réseaux sociaux, avant de vous y investir, étudiez bien si vos clients potentiels sont dessus. Tout
dépendra de votre activité. Si vous exercez une activité liée au web, je vous conseille vivement d’être présent sur ces derniers, pour les autres activités, à vous d’étudier leur potentiel.

Enfin, ne vous contentez pas de networker uniquement de façon virtuelle, participez à des rencontres, apéros entrepreneurs ou encore meetups. Ils peuvent être un excellent moyen de faire grandir votre réseau et de trouver de nouveaux prospects / clients.

4 : Utiliser les moteurs de recherches…

Les moteurs de recherches bien utilisés peuvent aussi être une bonne source de clients potentiels. Faites des recherches en rapport avec l’activité de votre cible afin de trouver des prospects.

Si vous décrochez un rendez-vous, faire des recherches pour trouver des informations sur l’entreprise que vous rencontrez peut également vous aider à réaliser une proposition plus adaptée et décrocher le contrat.

Cas particulier : activité de freelance dans le référencement naturel. Pour les référenceurs, il faudra utiliser les moteurs de façon adéquate afin de trouver justement les sites mal référencés :-)

5 : S’entourer d’autres freelances…

Comme on dit : “l’union fait la force”, savoir s’entourer de partenaires pour se renvoyer mutuellement des clients peut être très efficace.

L’idéal étant d’avoir des partenaires proposant des prestations complémentaires. Exemple : un développeur et un webdesigner auront tout intérêt à nouer des partenariats pour trouver de nouveaux clients.

Pour motiver vos partenaires à vous fournir toujours plus de clients, envisagez de créer un système d’apporteurs d’affaires en rémunérant ces derniers via un pourcentage touché sur la vente de vos prestations.

6 : Obtenir de belles références pour faciliter la promotion de son activité…

Avoir des acteurs importants parmi ses clients peut être un accélérateur non négligeable. En début d’activité lorsque vous avez encore peu de référence, il peut-être judicieux de proposer vos services à une entreprise reconnue à un prix très raisonnable pour l’inciter à vous tester.

L’idée est de se faire ses premières références et d’obtenir des recommandations d’acteurs reconnus. Précisez bien la nature de cette prestation avec votre client afin qu’il prenne conscience de la valeur réelle de votre travail pour les prochaines prestations.

Pour aller plus loin…

Le sujet de la promotion de son activité est sans fin. Voici quelques pistes supplémentaires pour accélérer vos ventes : peaufiner vos argumentaires commerciaux, créer des scénarios / scripts pour vos démarchages par téléphone ou par mails, participer à des salons spécifiques à votre activité…

Si vous exercer une activité en tant qu’indépendant, vous trouverez sûrement des informations utiles sur le blog du freelance. N’hésitez pas à partager vos sources et vos techniques de démarchage via les commentaires.

Articles similaires

L'auteur

Sylvain Lembert

Depuis 2004 dans le webmarketing, j’ai pu mettre en place des campagnes e-marketing dans des domaines variés. J’ai participé aux référencements de marques reconnues et mis en place la stratégie de communication on-line d’un assureur. J’ai également élaboré une stratégie de search marketing au niveau européen et été responsable de l’acquisition via Facebook pour un groupe de média social. Je suis aujourd'hui consultant webmarketing, n'hésitez pas à me contacter pour vos projets de communication on-line.

 

14 Commentaires

  1. De très bons conseils en effet, la principale problèmatique du statut d’auto-entrepreneurs étant la difficulté d’allouer un budget important à la publicité à cause du seuil de CA à ne pas dépasser !

    Je rajouterais à la liste des sites indiqués http://www.profils-auto-entrepreneurs.com qui est justement un réseau social et professionnel permettant de passer des annonces sur lequel je me connecte régulièrement.

    Concernant les réseaux sociaux plus « généralistes » il peut être efficace de s’y lancer mais attention, ils sont tout de même très chronophages !

  2. Très bel article, merci ! Il existe de nombreux sites de freelance aujourd’hui mais peu sont sérieux.

  3. Merci pour cet article très utile !

  4. Un article utile qui résume des points importants pour se faire connaître en tant qu’auto-entrepreneur.

    A la liste de sites mentionnés, j’ajouterais moi aussi un nouveau venu: http://www.recherche-autoentrepreneur.fr (très professionnel et gratuit actuellement, alors pourquoi s’en priver?!)

    Et aussi, j’émettrais un petit bémol : pour avoir essayé de tenir un blog moi-même (abandonné depuis :(), je dirais que cette solution, séduisante et efficace si vous êtes un bon blogueur, est vraiment trop coûteuse en temps, je dirai même que ce n’est pas viable (c’est mon avis)

    • Le blog demande beaucoup de temps au départ, après une fois qu’il est lancé on peut se baser sur une heure par jour.

  5. Tient, j’avais laissé un commentaire… il a disparu ?

    • Lequel, je n’ai pas supprimé de commentaire sur cet article :) ?

  6. Bonjour,

    Un blog demande du temps, mais cela vous permet d’augmenter votre visibilité et aussi de rassurer vos client par la pertinence du contenu que vous offrez.

    Le blog permet aussi de développer des relations et de nouer de nouveaux contacts dans votre milieu professionnel. Après, il est vrai que cela prend du temps, mais sur le long terme, c’est certainement la publicité la plus rentable (qualité/prix) pour un freelance.

  7. merci, pour les bonne études.

  8. Essayez donc: http://www.buzinesscenter.com
    c’est simple et ce sera très efficace (il débute, mais se complète à vitesse V).

  9. Superbe article.
    Je démarre dans le domaine, et je vais suivre ces conseils.
    Merci beaucoup

  10. Freelances, sur http://www.aego.fr, vous trouverez des fiches pratiques, des missions et des espaces de travail, de quoi vous aider à développer votre activité ! A bientôt sur Aego :)

  11. Bonjour, et merci pour cet article et notamment les pistes des plateformes sur lesquelles s’inscrire. Dans mon cas, Codeur m’a apporté plusieurs touches intéressantes et a donné de la visibilité à mon offre de services. J’ai aussi testé les nouveaux sites de jobbing en proposant mes compétences et postant des annonces, et là aussi, ça ouvre des opportunités !
    Cet article est un peu orienté « pub » mais il décrit bien ce que j’ai pu observé : http://blog.jobbers.co/auto-entrepreneurs-comment-trouver-vos-premiers-clients/
    Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>