Publicité mobile — 17 novembre 2011 — 2 commentaires
Le m-commerce, où en est-on ?

Le m-commerce, une tendance qui devient de plus en plus importante mais qui est fortement conditionnée par l’évolution des solutions de paiement en ligne…

Le m-commerce, un phénomène conditionné par le paiement en ligne…

Après l’ère du e-commerce, le m-commerce commence tout juste à éclore en même temps que le parc de smartphones s’agrandit considérablement en France : 15 millions d’utilisateurs.

Le m-commerce attire aujourd’hui de nombreuses marques qui n’y voient plus qu’un intérêt marketing mais un réel relais de croissance. Cependant, tout comme ce fut le cas pour le e-commerce, le m-commerce est conditionné par la qualité des services de paiement et la confiance que les utilisateurs accordent à tel ou tel service. Achats et paiement sécurisé sur Internet devenant monnaie courante maintenant, les moyens se diversifient et le consommateur a désormais plusieurs options s’offrant à lui.

Si Paypal s’est rapidement imposé comme la référence du paiement en ligne, c’est aussi parce que le phénomène était nouveau et qu’il fut pionner en la matière. A l’heure actuelle, les offres de service de paiement en ligne sont multiples et le consommateur n’a pas forcément connaissance des différents acteurs.

Petit tour de l’offre existante…

Paypal, le leader incontesté et historique du paiement en ligne est le plus légitime à proposer une offre de paiement par mobile. Disponible partout dans le monde, il implique la création d’un compte et impose un taux de commission très élevé. C’est personnellement ce qui m’a poussé à ne plus procéder à ce type de paiement.

Buyster est l’acteur qui me semble être le meilleur compromis. Même s’il n’est pour l’instant disponible qu’en France, l’avantage est que les informations bancaires ne circulent pas. Très simple d’utilisation via un smartphone, la solution est sécurisante puisque le paiement se fait via un code envoyé par SMS.

Lemon Way, que j’ai découvert très récemment, est une solution très intéressante mais encore très peu connue en France. Il suffit d’approvisionner son compte utilisateur via un virement bancaire, et ensuite le paiement s’opère via le téléphone avec un mot de passe. L’avantage n°1 : elle est gratuite pour les acheteurs !

En bref, le m-commerce se développe de plus en plus et semble être en forte croissance. Si on prend l’exemple de vente-privée qui a développé son application pour smartphones, la part des commandes passées via les mobiles est de 14% à date. Si aujourd’hui, la carte bancaire reste le moyen de paiement préféré de 83% des internautes ayant déjà testé des solutions de m-commerce, ils sont tout de même déjà 21% à utiliser les portefeuilles en ligne*.

LSA n°2204 – La bataille du paiement en ligne se durcit – 10 novembre 2011

* Baromètre Fevas – Médiamétrie/Net Ratings 2011

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Maud Pelletier

Etudiante en fin de parcours, j'ai passé une année chez Nouveau Monde DDB puis deux années en industrie agroalimentaire. Tout juste diplômée et à la recherche d'un emploi à Lyon, je suis surtout très curieuse et perpétuellement en veille marketing, innovation et web. Je tiens un blog, Curiosités Marketing, depuis un an et demi et je suis overconnected.

 


2 Commentaires

  1. Les opérateurs de paiement du web ont developpé des interfaces spécialement adaptées au contexte d’affichage des smartphone.

    Chez Paybox nous travaillons le sujet du M-Commerce depuis des années (wap, imode pour ceux qui connaissent)en équipant aussi bien les sites optimisés mobile, que les applications.

    Article dédié au sujet : http://www.mmcreation.com/demo/paybox/fr?date_archive=2011-03&id=56

  2. J’ai un peu peur moi, c’est du paiement Paypal via Facebook…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *