Best Of Monétisation Web Analytics — 16 novembre 2011 — 18 commentaires
Comment exploser les revenus et les visites de son site en s’appuyant sur la loi de Pareto

Le web a l’avantage de fournir aux marketeux des statistiques toujours plus précises sur leurs actions. Malgré cela les données sont bien souvent sous exploitées. Dans cet article, je vous propose d’analyser l’audience de votre site web et d’utiliser la loi de Pareto pour augmenter significativement cette dernière et / ou vos revenus selon vos objectifs. Suivez le guide…

1 : Petit rappel de la loi de Pareto…

Vous  rappelez vous de vos cours d’économie et plus particulièrement de ceux liés à la loi de Pareto ? Économiste et sociologue italien, Vilfredo Pareto a démontré qu’environ 80% des effets sont le produit de 20% des causes.

En pratique, voilà quelques exemples :

  • 80% du CA est réalisé par 20% des clients,
  • 80% des réclamations proviennent de 20% des clients,
  • 20% des produits génèrent 80% du chiffre d’affaires…

De nombreux exemples existent, si le sujet vous intéresse, vous pouvez en savoir plus sur la page Wikipédia correspondante. Bien sûr, certains marchés ne sont pas touchés par cette loi et d’autres, inversement, s’appuient sur la longue traîne pour améliorer leur CA. Cependant, dans la plupart des cas, la loi de Pareto peut s’appliquer.

Regardons de plus près, comment cette dernière peut s’appliquer à votre site ou votre blog.

2 : Identifier les pages réalisant 80% du trafic de son site…

Rendez-vous dans votre outil d’analyse d’audience (Google Analytics, Xiti…), prenez une période d’analyse la plus longue possible. La dernière année par exemple.

Regardez combien vous avez fait de visites sur cette période et calculer 80% de ces dernières. Exemple : votre site a réalisé 1.000.000 visites sur la dernière année, 80% de votre audience égale 800.000 visites.

Garder ce chiffre en tête et aller sur le rapport vous indiquant le nombre de visites par page (Contenu > Contenu du site > Page, par exemple sur Google Analytics). Exportez l’ensemble de ce rapport sur Excel pour faciliter l’analyse.

Identifier les x premières pages réalisant 80% des visites (800.000 dans notre exemple).

Combien de pages trouvez-vous ? Calculez le part de ces pages sur l’ensemble des pages que comporte votre site.

Exemple : Webmarketing & co’m compte environ 1500 pages (articles, pages et rubriques confondus), 80% du trafic est concentré sur environ 150 pages. Soit 10% des pages.

Comme on peut le voir dans notre exemple, les résultats peuvent être encore bien au dessus de ceux de la loi de Pareto, il n’est pas rare de tomber sur des résultats entre 5% et 15%.

Vous avez maintenant identifié les pages importantes de votre site : celles où l’audience se concentre. Nous allons maintenant voir comment tirer parti de cette analyse.

3 : Se servir de ces données pour augmenter les visites de son site…

Si le trafic est concentré sur certaines pages, il y-a forcément une ou plusieurs raisons : le sujet de l’article peut avoir passionné les lecteurs dans le cas d’un site éditorial, la page peut être particulièrement bien optimisée pour le référencement, ou particulièrement attractive dans le cadre d’un site e-commerce.

Ces raisons sont propres au type de site sur lequel vous travaillez. L’important maintenant est d’analyser les points communs des pages générant 80% du trafic.

Je vais garder l’exemple de Webmarketing & co’m. En regardant les 150 pages générant 80% du trafic, j’ai pu tirer deux sortes de conclusions :

  • Les sujets suscitant l’intérêt : promotion via Facebook, promotion de son blog, les codes QR, le SEO, l’auto-entrepreneur, les annonces d’emploi…
  • Les types de titres accrocheurs (important pour la propagation via les réseaux sociaux). L’étude a montré que les titres utilisant les expressions suivantes revenaient souvent dans le top des audiences :
    • X façons de …
    • Comment …
    • Démarches pour …
    • Quelle est la différence entre … et …
    • X conseils …
    • Tout savoir sur …
    • X idées pour …

Une fois que vous avez identifié les points communs des pages à fort trafic (ici sujets et type de titre), vous allez pouvoir vous appuyer sur ces données pour créer vos prochains contenus. Si vous réutilisez les recettes ayant bien fonctionné précédemment sur votre audience, nul doute que vos résultats en termes de visites vont progresser car vous satisferez plus les attendes de votre lectorat.

Pour un site e-commerce, les conclusions seront différentes. On s’intéressera, par exemple, aux pages ayant abouti à 80% des ventes pour voir leur point commun. Cela pourra être un produit particulièrement bien ciblé (à ce moment là, étendez la gamme de ce dernier ou vendez des produits complémentaires), une fiche produit particulièrement bien rédigée (inspirez en vous pour re-rédigez les autres fiches produits) ou encore un visuel ou un appel à la vente efficace.

4 : Et améliorer sa rentabilité…

En parallèle au trafic de votre site, vous pouvez vous servir aussi de ces données pour améliorer votre rentabilité.

Les pages identifiées pourront ainsi avoir une stratégie de monétisation personnalisée.

Pour cela, étudiez les 10 pages qui vous ont apporté le plus de trafic et cherchez à mettre en place un processus de monétisation sur mesure.

Généralement, les bannières publicitaires, sont placées aux mêmes endroits d’une page à l’autre, tout simplement parce que le template de votre site est définie ainsi.

Pour ces pages, imaginez une solution de monétisation en adéquation avec le sujet de ces dernières. Faites des tests sur ces 10 pages : mettez en place des dispositifs d’affiliation adaptés au sujet en proposant des produits et services en rapport, ajoutez une bannière supplémentaire dans le contenu, négociez la vente d’un espace à l’un de vos partenaires… Les processus n’ont comme seule limite votre imagination.

Ces pages réalisant un trafic important, vous verrez rapidement si les dispositifs mis en place génèrent du chiffre d’affaires supplémentaire. Si ce n’est pas le cas, adaptez l’intégration jusqu’à obtenir un résultat optimal.

Une fois ces tests réalisés sur vos 10 premières pages, généralisez les sur l’ensemble de vos pages identifiées précédemment.

Si vous vous y prenez bien, vos revenus peuvent augmentez significativement. Il va sans dire que plus votre site a de visites et plus cette technique d’optimisation deviendra redoutablement efficace !

N’hésitez pas à tester et nous faire part de vos résultats via les commentaires.

Si vous avez des campagnes sem et que vous souhaitez augmenter vos revenus, je vous conseille la lecture de notre précédent article : Comment booster ses campagnes SEM grâce à l’étude du comportement de ses prospects ?

Articles recommandés

L'auteur

Sylvain Lembert

Depuis 2004 dans le webmarketing, j’ai pu mettre en place des campagnes e-marketing dans des domaines variés. J’ai participé aux référencements de marques reconnues et mis en place la stratégie de communication on-line d’un assureur. J’ai également élaboré une stratégie de search marketing au niveau européen et été responsable de l’acquisition via Facebook pour un groupe de média social. Je suis aujourd'hui consultant webmarketing, n'hésitez pas à me contacter pour vos projets de communication on-line.

 


18 Commentaires

  1. Je trouve toujours bon de rappeler que la « loi de Pareto » n’est pas une loi, mais une distribution type… comme il en existe plein d’autres.
    Avant de prendre des décisions sur la base de cette distribution, il faut vérifier que les stats que l’on travaille obéissent à cette loi.
    Pas de chance, ce sera rarement le cas avec des stats de trafic.

    • Etudier les pages qui fonctionnent bien et génèrent la majorité du trafic ne peut être que bénéfique pour l’optimisation de l’éditoriale. Non ?

  2. La loi Pareto est un très bonne exemple dans ce cas de figure. De l’adaptation au commerce à la monétisation d’un site, je trouve l’idée bien pensée ;-)

    • Merci, si tu fais des tests, n’hésites pas à donner tes retours via les commentaires :)

  3. Une strategie de monetisation personnalisee pour les pages best-of de notre site….simple et diablement efficace. J aime!

  4. Excellente idée et ça peut être en effet une analyse pertinente.
    Par contre, il y a beaucoup de paramètres que tu ne prends pas en compte et qui peuvent expliquer fréquentation d’un article, comme la saisonnalité, l’âge d’un article (quand tu prend les articles d’une année, tu ne pondères pas leur fréquentation à leur âge, alors que ces articles ont parfois plus d’un an, ou quelques mois, ce qui impactera fortement leur nombre de visites et peut rendre caduque une comparaison entre deux articles…), …
    Quelle solution y aurait-il pour justement cette analyse encore plus pertinente?

    • Bonjour Sébastien, en fait je n’ai ai volontairement pas parlé car on a souvent des surprises en faisant l’analyse des pages les plus fréquentées.
      En fait, on se rend souvent compte que ce n’est pas forcément les articles les plus récents qui génèrent le plus de visites même dans le cadre d’un blog ou d’un site d’actualité. Le mieux est donc de faire l’analyse dans un premier temps, puis ensuite de trouver un système de pondération pour repérer les pages à fort trafic et si possible intemporelles. Cette pondération peut être très différente d’un site à l’autre, seul le propriétaire du site est en mesure de trouver cette dernière car c’est lui qui connait le mieux son site.

  5. Une façon originale et intéressante pour essayer d obtenir un aperçu sur l’attente des lecteurs. Je vais essayer de faire cette analyse sur mon blog, je suis curieux des résultats. Merci ;)

    • N’hésites pas à nous tenir au courant :)

  6. En ce moment je m’intéresse à analyser les différentes facettes de mon site, notamment le trafic.
    cet article intéressant tombe au bon moment, cela va me permettre d’augmenter mon trafic, et de l’optimisé avec ce système.
    Pas facile de faire connaître son entreprise sans ces petites astuces, et en plus c’est une source d’idées pour écrire de nouveaux articles qui vont avoir un intérêt certain auprès des lecteurs. À bientôt ;-)

  7. Bonjour, si on modifie une page déjà existée il ya 1 an ou 2 ans (ajouter par ex une banniere d’affiliation), on risque pas de perdre son referencemet ?

    • Je ne vois pas pourquoi…

  8. Concrètement, tu te sers de cette pseudo règle de Pareto connue dans le milieu du commerce pour en tirer des axes de développement ou de réflexion qui ne sont pas si bêtes que cela mais quelques récits des uns et des autres pourraient mieux illustrer cette thèse…

  9. J’ai lu le livre du principe 20/80 et je trouve ici une application à cette méthode. Je pensais appliquer une analyse un peu similaire à mon blog mais il est trop jeune et je n’ai pas encore assez de données.
    Merci de nous partager tes réflections et astuces.

    • De rien :) Effectivement mieux vaut attendre d’avoir au moins 6 mois / un an de stat pour commencer à appliquer cette méthode.

  10. Intéressante comme analyse je note. Je vais en tenir compte dans mes prochaines analyse de sites.

  11. Comme toujours, un bon article intéressant !
    Il faudrait un article sur les outils de conversion fourni par Google, je pense que cela aurait le mérite de clarifier beaucoup de choses, non ?
    @++ et bonne fin de semaine..heu bon week end plutôt :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>