Best Of E-commerce Facebook — 23 août 2011 — 5 commentaires
5 stratégies de F-commerce pour les marques

Qu’est-ce que Lady Gaga, le Ketchup Heinz et les couches Pampers ont en commun? Ils vendent tous sur Facebook, offrant aux adeptes, aux fans et aux followers un emplacement d’achat privilégié et personnel sur le plus grand réseau social au monde…

Vendre sur Facebook porte maintenant un nom : le F-commerce. Nouveau buzz passager ou tendance lourde sur internet? Comme tout ce qui touche au médias sociaux, il y a beaucoup de détracteurs mais surtout beaucoup trop d’opportunités d’affaires intéressantes pour ne pas sauter dans le train. Est-ce que le F-commerce représente la plus grosse révolution dans le commerce électronique depuis l’arrivée d’internet haute vitesse ?

En effet, avec toute l’excitation et la demande autour du commerce social, l’année 2011 semble être le moment idéal pour les marques de faire un plongeon dans le commerce sur ou via Facebook. Voici 5 tendances de F-Commerce sur lesquelles les marques peuvent s’appuyer pour accroître l’engagement des fans et la notoriété de leur marque.

1. Les boutiques en ligne sur Facebook

Les boutiques en ligne sur Facebook (aussi connu sous le nom de F-stores) sont les magasins en ligne directement sur la plateforme de Facebook. L’idée derrière une boutique F-store est d’amener la boutique où le consommateur est, c’est à dire sur Facebook. Les consommateurs peuvent consulter le catalogue de produits, faire des sélections et des transactions sans quitter l’interface de Facebook.  Ainsi, les PME comme les grandes entreprises peuvent facilement offrir leurs produits et services en ligne en y apportant une dimension sociale.

2. Les cadeaux de groupe

Une autre excellente stratégie de F-commerce est de donner aux fans la possibilité d’acheter un cadeau en groupe pour une autre personne. Très souvent, un groupe d’amis veulent cotiser sur un plus gros cadeau pour l’un de leurs amis. Le lieu naturel pour que cela prenne place en ligne est évidemment sur ​​Facebook. Une page de fan qui offre déjà cette fonctionnalité est eBay. La société a lancé l’application Group Gifts sur leur page Facebook en novembre dernier, qui permet aux utilisateurs de Facebook de choisir un cadeau pour l’un de leurs amis et inviter d’autres amis à cotiser. Les amis invités sont en mesure de cotiser le montant désiré. Une fois que le cadeau est entièrement financé, il est acheté, et chaque ami est débité du montant qu’il a décidé de cotiser.

3. La liste de souhaits

La liste de souhaits représente une excellente fonctionnalité à mettre sur sa page de marque Facebook, surtout avec le temps des fêtes qui arrive. Donnez aux fans la possibilité de créer une liste de souhaits de leurs articles favoris. En plus de simplement créer la liste, vous devrez inciter vos fans à partager leur liste de souhaits avec des amis, par exemple en organisant un concours où une personne gagnera les articles sur leur liste de souhaits.

4. Des offres exclusives pour vos fans

Étant donné que vos fans et votre magasin Facebook sont à la fois sur votre page Facebook, il y a de fortes chances que ce seront vos fans qui magasineront en ligne à partir de votre page Facebook ! Alors pourquoi ne pas utiliser votre boutique pour les récompenser avec des offres exclusives pour générer du buzz en plus des ventes ?

De nombreuses marques utilisent cette stratégie pour donner des offres exclusives sur leur boutique Facebook. Pantene a utilisé cette stratégie il y a quelques temps quand ils donnaient un accès privilégié à leurs nouveaux produits sur leurs F-stores. La marque de ketchup Heinz a aussi eu recourt à leur F-store pour offrir des produits en édition limitée à leurs fans.

5. Le F-commerce en magasin

Alors que certaines marques tentent d’apporter leur commerce sur Facebook grâce aux F-stores, d’autres font exactement le contraire, c’est-à-dire apporter Facebook dans leurs magasins de détail. Si votre marque cible beaucoup les jeunes et que vous avez des points de vente physiques, alors cette stratégie saura certainement vous faire gagner beaucoup de notoriété et de buzz.

Le détaillant québécois en sports alternatifs Axis Boutique a récemment lancé cette stratégie dans quelques-uns de ses magasins. Des espaces ont été aménagés avec des iPad pour que les clients puissent consulter le blog, la page Twitter. Youtube et Facebook. Le détaillant offre même la possibilité aux clients de faire des « check-in » sur Facebook et avoir accès à des rabais exclusifs.

En espérant que ce billet aidera les propriétaires de marque et les spécialistes en marketing des médias sociaux à comprendre l’ampleur du commerce social sur Facebook. Si vous connaissez d’autres stratégies de F-commerce, je vous invite à les décrire dans les commentaires.

Articles similaires

L'auteur

Francis Bédard

Francis Bédard est analyste SEO pour NVI, une entreprise montréalaise spécialisée en referencement. Fondée en 2004, NVI est rapidement devenue la plus grande agence web spécialisée en SEO et médias sociaux au Canada, avec plus de 55 employés.

 

5 Commentaires

  1. C’est bien recherché cet article.
    Très intéressant et éducatifs.

    J’aime!

  2. Pour avoir testé le F-commerce ca ne transforme presque pas, simplement parce que la majorité des internautes ne visitent pas les fanpages, ils se concentrent sur leur flux sur la page d’accueil.

    Par contre pour des séries limités et autres produits dérivés, je trouve cela pertinent.

  3. Bonjour, je relaie l’article sur mon blog afin que mes followers puissent venir le lire en totalité sur WEBMARKETING & COM, il est très intéressant… A très bientôt. Catherine Est Unanime

  4. Heureusement que Zlio va fermer ses formes, le F-commerce avec les boutiques sur Facebook lui aurait fait beaucoup de tort.
    Je pense que le concept va en effet se généraliser à des particuliers désireux de faire une e-boutique pour vendre leurs babioles. ça serait même intéressant :)

    Merci beaucoup pour cet article, même si le commentaire de Nicolas semble assez pertinent. En général les fanpages ne sont pas spécialement visitées.

    Merci encore.

  5. Je ne savais pas qu’on appelait ça le F-commerce. Je trouve que la liste de souhaits et le cadeau de groupe sont de très bonnes stratégies, je vais essayer de mettre ça en application prochainement.
    Merci pour les idées!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>