Community management Facebook — 07 juin 2011 — 8 commentaires
Avez vous plus de 150 amis Facebook ?

Les 150 amis sont bien souvent dépassés sur Facebook, on voit même certaines personnes dépasser les 1000 contacts. Pourtant selon un professeur en anthropologie de l’université d’Oxford le cerveau est incapable de gérer plus de 150 relations amicales. Est ce que Facebook pourrait développer cette capacité ?

Et bien non, que cela soit en réel ou en virtuel via les réseaux sociaux, avoir plus de 150 amis n’est pas possible. Que dire alors de nos 1500 amis Facebook ? L’étude montre que les communications actives sont maintenues qu’avec au maximum 150 d’entre eux. Le professeur Dunbar, auteur de cette étude, définit comme relation significative une personne avec qui vous avez des contacts réguliers et qui est rattachée à vos autres relations.

Autre donnée intéressante concernant les personnes avec un nombre important de contacts Facebook : certains mécanismes neurologiques les aideraient à reconnaître au moins 1500 visages différents mais les relations avec ces derniers seraient très superficielles et non réciproques dans la plupart des cas.

Les liens familiaux, quant à eux, différent dans leurs mécanismes. Alors que la relation avec un ami aura tendance à s’affaiblir si celui-ci n’est pas vu depuis longtemps, les liens familiaux eux resteront stables.

Qu’en pensez vous ? Combien d’amis Facebook avez vous et avec combien d’entre eux interagissez vous vraiment ?

Source : AllFacebook

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Sylvain Lembert

Depuis 2004 dans le webmarketing, j’ai pu mettre en place des campagnes e-marketing dans des domaines variés. J’ai participé aux référencements de marques reconnues et mis en place la stratégie de communication on-line d’un assureur. J’ai également élaboré une stratégie de search marketing au niveau européen et été responsable de l’acquisition via Facebook pour un groupe de média social. Je suis aujourd'hui consultant webmarketing, n'hésitez pas à me contacter pour vos projets de communication on-line.

 


8 Commentaires

  1. J’aime bien cette question ! Le principal problème des réseaux sociaux est justement ici ! On se retrouve avec un maximum de personnes « Amis », mais on n’en (re)connait rarement plus que le dixième !

    Alors, sociabilité ou mensonge virtuel et petit bonheur futile ?

    C’est vrai avec Facebook, et cela l’est peut-être encore davantage avec Twitter (qui n’est pas basé sur l’acceptation mutuelle)

    Nico

  2. Le phénomène est encore plus amplifié sur Twitter où on a une véritable identification par un tout petit avatar de l’émetteur : une identité numérique par le visuel qui permet de faire le tri dans un flot d’informations très dense.

  3. Twitter et Facebook n’ont pas du tout le même objectif.
    Twitter est un espace dédié à la circulation et au partage d’information. Je suis par exemple des bloggeurs, spécialistes dans un domaine que je ne rencontrerai probablement jamais mais cela m’est bien égal tant que les informations envoyées sont pertinentes.

    Contrairement à Facebook, qui est un réseau social pour communiquer avec ses proches, l’augmentation artificielle d’amis est bien plus symptomatique de ce bonheur futile comme exprime dans le premier commentaire.

    2 réseaux pour 2 concepts différents. Personnellement, je les utile pour deux choses bien différentes (boulot pour Twitter et perso pour FB).

    Mais j’ai bien conscience que beaucoup d’utilisateurs Twitter tweetent leur life je ne pense pas qu’il faille les mettre dans le même panier.

  4. Comme je suis déçu et moi qui croyait que c’était mes vrais amis 🙁

  5. Je n’utilise pas le mot « ami » car l’amitié est tout autre dans ma conception de la vie mais je dirais que c’est un tremplin pour une rencontre humaine.
    Bien plus facile d’aborder une personne en disant : « Je te suis sur Twitter » ou « J’aime lire les articles que tu écris sur FaceBook ».

  6. Bonjour,

    Très intéressants comme chiffres. Et très logiques aussi.

    Personnellement je ne suis pas sur Facebook, car beaucoup trop chronophage en ce qui me concerne. Mais…

    Quand on tient un blog -ou un forum-, alors il est facile de faire la comparaison.

    Les gens (ou les membres) qui communiquent via les commentaires ne sont pas des « amis » au sens large (mais le mot « ami » chez Facebook, est employé à la place de « vague connaissance que j’ai vu qu’une fois ») mais bien des relations, avec qui on discute.

    Et on constate en effet que le nombre de personnes qui participent ne dépasse jamais une centaine d’intervenants en même temps. Même beaucoup moins !

    Et pour aller bcp plus loin, je dirais que cette information pourrait largement nous permettre d’améliorer notre business.

    En effet :

    > En se basant sur « 150 » comme limite absolue au nombre de relations qu’une seule personne peut gérer,
    > Comme le devoir de tout vendeur est de communiquer activement avec ses clients pour entretenir de bonnes relations commerciales et donc de développer ses ventes
    > Et qu’une seule personne ne peut pas gérer efficacement plus de 150 clients à la fois,

    alors…

    …Il faut prévoir d’embaucher un nouveau « client manager » tous les 150 clients.

    A noter que 150 étant une limite haute absolue, on pourrait décider de mettre le palier à 50 ou 100 clients pour être parfaitement efficace !

    OK, il est tard, et peut-être que je m’éloigne un peu du sujet, mais c’est une sacrée idée que tu m’as donné là !

    Merci bien !

    Yvon

  7. On a vu aujourd’hui hui que facebook perdait des adhérents tous les jours. C est drôle, je ne m y suis plus connecté depuis 1mois. Je ne suis donc pas le seul dans ce cas. Si ils ne trouvent pas de fonctionnalité intéressantes a lancer, cela va décliner et on va avoir de moins en moins d’amis snif…

  8. Très intéressant comme article. 150 amis à « gérer » reste en effet la limite maximale ! Il est impossible de garder un contact de qualité avec autant de personnes.

    Comme on le dit si bien, les vrais amis se comptent sur les doigts de la main !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *