E-commerce Social Media — 04 mai 2011 — 9 commentaires
Etes-vous prêt pour le social shopping ?

Le social shopping est en plein développement, on voit de plus en plus d’exemples d’entreprises (pour la plupart américaines ou anglaises) s’aventurant dans l’e-commerce sur le réseau social Facebook. Express, une marque de prêt-à-porter américaine, vient de mettre sur sa page une e-boutique présentant son offre…

Depuis mardi l’entreprise présente l’ensemble de son offre sur Facebook, la boutique est accessible via un onglet que l’on « like » ou non la page. Pour chaque article, l’utilisateur peut cliquer sur « j’aime » ou laisser un commentaire, permettant ainsi d’accentuer le coté viral.

Sans sortir de Facebook, vous pouvez obtenir des informations sur les produits, acheter ces derniers ou les ajouter à votre wishlist.

L’inventaire, les prix, les commentaires et les whislists sont synchronisés avec les autres boutiques en ligne d’Express (web et mobile), ceci permet de fournir à l’utilisateur une expérience de navigation unique quelque soit le support qu’il utilise.

Express n’est pas le seul e-commerçant à s’être lancé dans le social shopping, la pratique commence à se répandre au Royaume-Unis et aux Etats-Unis. En France, les e-commerçants restent encore frileux par rapport à cela. Ce n’est sûrement qu’une question de temps, les premiers retours d’expériences joueront dans l’adoption du social shopping.

Qu’en pensez vous ? Trouvez vous cela pertinent de vendre ses produits en direct sur les réseaux sociaux ? L’expérience de navigation ne risque t’elle pas d’être décevante face à un site web classique ?

Pour voir l’exemple d’Express, c’est ici : www.facebook.com/express (Onglet Shop Express).

Source : Mashable.

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Sylvain Lembert

Depuis 2004 dans le webmarketing, j’ai pu mettre en place des campagnes e-marketing dans des domaines variés. J’ai participé aux référencements de marques reconnues et mis en place la stratégie de communication on-line d’un assureur. J’ai également élaboré une stratégie de search marketing au niveau européen et été responsable de l’acquisition via Facebook pour un groupe de média social. Je suis aujourd'hui consultant webmarketing, n'hésitez pas à me contacter pour vos projets de communication on-line.

 


9 Commentaires

  1. On ne retrouvera pas sur une boutique facebook la même expérience que sur son site web classique.

    Néanmoins, tout dépend de l’objectif visé : travail d’image, recrutement, redirection de trafic, transformation, …

    Il vaut mieux utiliser la boutique comme un outil complémentaire d’animation de sa communauté, au travers d’une offre dédiée, exclusive, différenciante, « événementielle ». Et une fois l’attention de l’utilisateur captée, l’inviter à découvrir le reste de l’offre sur le site web marchand, sur lequel ensuite on aura déployé les plugins sociaux facebook et son open-graph.

  2. Je suis très sceptique quant à l’utilisation de ce type de boutiques pour une entreprise. Je trouve en effet que ces stores dénaturent le “rôle” et la “finalité” du réseau social. A ce propos je me permets de vous inviter à découvrir mon article sur le sujet (cf. lien ci-après). J’insiste il ne s’agit que de mon modeste point de vue ! http://www.mycommunitymanager.fr/f-commerce-opportunite-commerciale-ou-utopie/

    • Merci François pour ton retour, je vais aller lire ça 🙂

  3. Je ne sais pas qui a décider que de vendre sur facebook était mal et je ne sais pas qui a décider que les réseaux sociaux servait à ça, à ça mais pas ça. C’est complètement ridicule. Ceux qui on fait les commentaires ci-haut l’on-t-il essayer la boutique Express sur facebook, j’ai l’impression que non. Je viens tout juste de l’essayer et honnêtement, c’est bien. L’expérience utilisateur est bonne, la navigation est instinctive, la qualité des photos est très bonne (avec zoom xxl) et en plus, tu n’est pas obliger de «liker» pour acheter. Cette e-boutique sur facebook est aussi bien sinon mieux que beaucoup de e-boutique «classique». Autre point, Express vend sur sa page facebook, mais fait aussi un «bon usage» de sa page en animant sa communauté, en ayant une conversation avec leurs fans, etc. Alors oui je considère que c’est une expérience différente car lorsque on regarde 99% des pages de marque sur facebook, c’est du pareil au même, le babillard, des photos, des vidéos.

  4. Les médias sociaux se sont imposés de nos jours et c’est un nouveau marché à exploiter. Je trouve que ça donne une autre image des e-commerces qui ne peuvent pas développer un rapport de confiance avec sa clientèle.
    Par contre il ne faudrait pas à l’avenir que ce nouveau modèle de web marketing ne devienne trop envahissant par ce que ça reste comme même un réseau social avant tout.

  5. mais il faut bien maitriser la langage FBML du facebook pour bien améliorer page shopping 😉

  6. L’expérience de navigation risque effectivement d’être fort décevante… Par contre, un site vitrine ou même boutique en ligne peut être un levier de trafic intéressant…

  7. Pour ce qui est du paiement, cela se passe comment?? Retour vers le site ou bien tout se fait sur FB ??

    • Ca dépend des solutions, les deux sont possibles. Avec les iframes Facebook, tu peux plus ou moins tout faire maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *