Best Of Community management Facebook Twitter — 26 novembre 2010 — 1 commentaire
3 étapes pour faire revivre ses archives grâce aux réseaux sociaux

Votre site existe depuis plusieurs années, vous avez passé du temps à rédiger de nombreux articles dont vous êtes fier. Et oui, ce qui fait la richesse d’un site, ce sont aussi ses archives. Malheureusement, si ces dernières ne sont pas mises en valeur, elles peuvent vite tomber dans les oubliettes. Les réseaux sociaux, et en particulier Twitter et Facebook, peuvent vous aider à les faire revivre…

On le sait, le référencement naturel est un des leviers les plus intéressants pour faire revivre ses archives. Un site bien optimisé verra remonter ses anciens articles de façon naturelle. En parallèle, mettre en avant ces derniers sur les réseaux sociaux peut vous apporter un complément de visites non négligeable. Suivez ces étapes…

Etape 1 : sélectionnez vos articles intemporels

Avant de vous lancer dans la promotion de vos archives, je vous conseille de trier vos anciens articles afin de ne garder que ceux ayant un aspect intemporel (article de fond, présentation, …). Il peut être également intéressant de prendre en compte le nombre de partages via les réseaux sociaux pour les sélectionner. En effet, un article ayant été retweeté ou aimé de nombreuses fois lors de sa publication a de grandes chances de se propager de nouveau via les réseaux sociaux.

Une fois vos articles sélectionnés, faites en sorte de pouvoir y revenir facilement. Vous pouvez, par exemple, les garder via une rubrique dédiée (A retenir dans notre cas) ou sur un fichier à part. Le travail de tri peut être long mais il en vaut largement la chandelle car il vous fera gagner du temps par la suite. Il est bien sûr nécessaire de mettre à jour cette sélection au fil des nouveaux articles publiés.

Etape 2 : mettez-les avant sur Facebook

Au delà des derniers articles et des différentes interactions avec les likers, il peut être intéressant d’animer des débats sur Facebook autour de vos anciens articles. Plutôt que de republier telles quelles vos archives, essayez d’apporter un point de vue neuf. En effet, en adoptant une approche différente, vous avez plus de chances de susciter des échanges complémentaires à ceux observés lors de la publication de l’article.

Sachez également que, sur Facebook, certaines façons d’amener l’information suscitent plus d’interactions. On sait, par exemple, qu’introduire une mise à jour par une question générera plus de commentaires. Des questions du type « Que pensez-vous de cette information ? », « Quelles sont vos expériences en la matière ? », marchent généralement bien. Bien sûr, ces dernières doivent être retravaillées selon le sujet de l’archive. D’autres types d’accroches sont percutantes sur Facebook ; à vous de trouver celles collant le mieux à votre communauté.

Poster au bon moment est également important : adaptez-vous aux heures d’affluence de Facebook. 65% des utilisateurs se connectent avant ou après leur journée de travail, et 69% les jours où ils ne travaillent pas (vu sur USA Marketing). Pour aller plus loin, étudiez votre communauté, faites plusieurs tests à des heures et des jours différents pour voir les moments où les interactions sont les plus abondantes. Rien ne remplacera votre expérience avec votre communauté à ce niveau là.

En parallèle, il peut être aussi judicieux de faire des regroupements d’articles sur un même thème afin d’obtenir une vision plus large et amener un nouveau débat. Deux articles complémentaires publiés à plusieurs mois d’intervalles peuvent être republiés à la suite sur Facebook pour apporter un nouveau point de vue.

Exemple récent :

Pour conclure cette partie sur Facebook, si vous souhaitez que cela fonctionne, il est indispensable d’apporter un nouveau point de vue ou une nouvelle façon d’aborder le sujet pour que cela ait un réel impact. N’hésitez pas à partager vos expériences via les commentaires.

Etape 3 : propulsez-les sur Twitter

En parallèle, vous pouvez également propulser vos archives sur Twitter. Tout comme pour Facebook, le timing et le wording doivent être adaptés au micro-blogging.

Le titre de l’article aura une grande importance sur Twitter car il devra inciter au clic et surtout au retweet. N’hésitez pas à changer le titre de votre archive pour que celui-ci soit mieux adapté à Twitter. Il doit être court pour que les RT se fassent facilement. Cela vous permettra par la même occasion de tester différents titres pour voir ceux qui fonctionnent le mieux pour vos prochains articles. Pour avoir un impact maximal, votre accroche doit être percutante. Avec l’expérience, on voit que certains types de titres fonctionnent particulièrement bien sur Twitter : les listes (5 astuces pour… 3 étapes pour… 5 moyens de…), les questions, les titres à base de secrets révélés, ou encore les prédictions… A ce sujet, je vous conseille la lecture de l’excellent article de SEOMix : comment faire le buzz sur les réseaux sociaux.

Pensez à ajouter à vos tweets d’archives les hashtags associés pour augmenter leur visibilité. Etudiez également les trendings topics du jour, désormais disponibles en France, pour tweeter vos archives liées.

Sachez également que l’heure et le jour du tweet ont leur importance. Je vous invite à consulter cette étude de PowerOn sur le sujet :

On voit ainsi qu’il est préférable de tweeter autour de 13h/14h, 20h ou encore 9h/10h en semaine, et plutôt vers 18h et en soirée le week-end. Le micro-blogging étant une forme de communication instantanée, n’hésitez pas à tweeter vos archives plusieurs fois dans la journée pour toucher une plus grande part de vos followers.

Pour aller plus loin…

Automatisez la promotion de vos archives sur Twitter…

Si votre site tourne avec WordPress, sachez qu’il existe un plugin permettant de tweeter de façon automatique vos archives. Tweet Old Post propose plusieurs paramètres pour optimiser cela : ajout de hashtag, intervalle minimum entre deux tweets, exclusion de certaines catégories du blog, …

Synergies entre réseaux sociaux et SEO…

Pour terminer cet article, je souhaite aborder rapidement les synergies que l’on peut observer entre la mise en avant des archives via les réseaux sociaux et le positionnement dans les moteurs de recherche.

J’ai remarqué que les journées où je tweetais ou postais les archives sur Facebook, ces dernières voyaient également leurs visites moteurs augmenter.

Je vois deux explications à cela :

1 – Les moteurs considéreraient les mises à jour des réseaux sociaux comme des signaux dans leur algorithme de classement ;

2 – Faire ainsi remonter les archives permettrait à d’autres éditeurs de sites d’en prendre connaissance, ce qui donnerait plus de chances aux articles de se voir cités sur d’autres sites.

Qu’en pensez-vous ? Utilisez-vous les réseaux sociaux pour promouvoir les archives ? Quels sont vos retours et vos conseils en la matière ?

A vous la parole 🙂

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Sylvain Lembert

Depuis 2004 dans le webmarketing, j’ai pu mettre en place des campagnes e-marketing dans des domaines variés. J’ai participé aux référencements de marques reconnues et mis en place la stratégie de communication on-line d’un assureur. J’ai également élaboré une stratégie de search marketing au niveau européen et été responsable de l’acquisition via Facebook pour un groupe de média social. Je suis aujourd'hui consultant webmarketing, n'hésitez pas à me contacter pour vos projets de communication on-line.

 


1 Commentaire

  1. j’étais sceptique sur ce genre de conseil mais je confirme que twitter et facebook sont bon moyen de créer du trafic sur ses billets.
    Et les ci dessus de bonnes infos pour y arriver au mieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *