Best Of Community management — 10 novembre 2010 — 14 commentaires
Comment mesurer le retour sur investissement des médias sociaux ? Question récurrente des webmarketers

SocialMediaExaminer.com vient de publier une infographie intéressante sur les usages des médias sociaux par les marketers. On y apprend, par exemple, que Twitter et Facebook sont massivement utilisés avec respectivement 88 et 87% et que la principale préoccupation est : comment mesurer le retour sur investissement des médias sociaux ?

Quelques données intéressantes :

  • Les marqueters commencent à avoir de l’expérience en matière de communication via les réseaux sociaux, en effet seul 1% d’entre eux n’ont aucune expérience en la matière.
  • La majorité (40%) passe entre 6 et 10 heures par semaines sur les réseaux sociaux.
  • La communication via les réseaux sociaux est rarement externalisée : 14%.
  • Les réseaux sociaux les plus populaires sont dans l’ordre Twitter, Facebook et Linkedin.
  • Les 3 principales préoccupations sont :
    • Comment puis-je mesurer les retours sur investissement ?
    • Quelles sont les meilleures pratiques ?
    • Comment gérer au mieux son temps sur les réseaux sociaux ?
  • La majorité des personnes interrogées souhaitent augmenter leur présence sur les médias sociaux (81%), intensifier leur utilisation de Facebook (76%), Youtube (73%) et Twitter (71%)…

Je vous invite à cliquer sur l’image pour voir celle-ci en entier.

Je vous laisse regarder de plus prêt l’infographie, n’hésitez pas à partager vos réflexions via les commentaires…

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Sylvain Lembert

Depuis 2004 dans le webmarketing, j’ai pu mettre en place des campagnes e-marketing dans des domaines variés. J’ai participé aux référencements de marques reconnues et mis en place la stratégie de communication on-line d’un assureur. J’ai également élaboré une stratégie de search marketing au niveau européen et été responsable de l’acquisition via Facebook pour un groupe de média social. Je suis aujourd'hui consultant webmarketing, n'hésitez pas à me contacter pour vos projets de communication on-line.

 


14 Commentaires

  1. C’est une préoccupation qui revient très régulièrement: Comment puis-je mesurer les retours sur investissement ?
    Quelqu’un a-t-il la réponse?
    Les sommes investis sont souvent très importantes pour avoir quelques followers ou fans en plus. Est-ce rentable?

  2. Intéressant mais comme toujours aucun précision sur les personnes interrogées ni leurs nationalités ni les entreprises dans lesquels ils travaillent… Pour moi ces chiffres sont très « bullshit » si on a pas ces informations et en faire des généralités est dangereux…

    • Les chiffres concernent le marché américain 🙂

  3. Le ROI des investissements en termes de réseaux sociaux ne sont pas simples à mesurer, mais on peut essayer.

    Voici comment je raisonne pour ma part…

    RESULTATS :
    1)Audience : nombre de visites / PV / inscriptions / ventes ou leas (pour des sites marchands) générées par des visites via des RS

    2)Image : on peut mesurer le nombre de fois où un post a été vus sur un mur dont on est admin sur FB. Perso, je mets ça en parallèle avec ce que me coûterait une impression de pub web sur un site/réseau un peu quali (CPM net = 3 Euros), mais fois 10 car c’est via la caution d’une personne, donc bcp + de poids.

    Les autres réseaux sociaux sont pour moi négligeables dans la plupart des cas, sauf actu « chaude » et buzz Twitter important.

    Au final, le ROI du temps passé sur les RS est en général très bon car les coûts sont faibles (temps perso passé chaque jour à relayer 2 ou 3 infos concernant le sujet du site dont on s’occupe).

    C’es tpeut-être basic, mais ça rentre dans un P&L. Après, le nb de fans sur FB est un facteur clé (et une bonne mesure de la popularité de la marque).

    • Merci Christophe pour ton retour intéressant 🙂

  4. Bonjour,
    On peut aussi voir les choses de la manière suivante : les réseaux sociaux n’ont pas de retours directs mais plutôt qu’ils augmentent les autres indicateurs, par le biais de l’e-reputation notamment.
    Je m’explique…
    Une campagne marketing directe mise en place en parallèle d’une campagne sur les médias sociaux aura plus de retour que si elle avait été lancée seule.
    D’où l’intérêt de travailler sa notoriété…

    Pour moi, les médias sociaux ont donc parfois un ROI « invisible », mais bien réel.

  5. Contrairement à une opinion répandue, l’évolution de l’ « IMAGE » se mesure :
    Nb de citations de la marque dans les requêtes
    Augmentation du nb de pages indexées citant la marque (hors le site de la marque)

    Pour la mesure de l’image positive vs l’image négative ;, regardez du coté des analyseurs sémantiques (agences spécialisées)
    Et puis, il existe des systèmes experts (souvent en ASP et payants) qui ont développé des tableaux de bords d’évolution.
    Il y a toutes les données déja sur Google pour mesurer une E réputation et surtout son évolution;

    David

  6. Oui les réseaux sociaux sont une bonne source de trafic et qui dit plus de trafic dit aussi plus de ventes c’est mathématiques…et sur ce blog il manque une fonction pour re-twitter ou aimer avec facebook je pense…mais ce n’est que mon avis 🙂

    • Salut, t’as des boutons Twitter et Facebook en haut de chaque article 🙂

  7. Absolument la présence dans les réseaux sociaux devient incontournable pour la plupart des vendeurs. Pour tirer tous les bénéfices que peuvent apporter une présence dans les réseaux sociaux, il faut adopter une stratégie de présence sur les médias sociaux.
    C’est pourquoi il est conseillé d’avoir d’abord une étude de stratégie auprès des agences spécialisées dans la communication de réseaux sociaux avant de fréquenter ces derniers.

    • cette étude peut aussi se faire en interne, en se posant les mêmes questions que pour tout projet global d’entreprise ou, pour commencer, spécifique marketing…. ça permet, ensuite, si l’entreprise veut se lancer sur les médias sociaux mais n’est pas sûre d’elle-même, d’avoir un échange constructif avec une ou plusieurs agences sachant que, in fine, il est toujours bien pour une entreprise d’avoir une personne dédiée en interne et ne pas tout léguer aux agences. 🙂

  8. A la lecture du post et des commentaires, on parle d’outils de mesure et non de ROI. Pas sûr que le ROI soit mesurable sur des actions de communication, ce que vous décrivez.

    Cela fait couler beaucoup d’encre… pour aller plus loin, je vous invite à lire Social Media Metrics de Jim Sterne, qui est l’un des précurseur de la réflexion du marketing sur internet… Enjoy !

    • Merci pour tes retours 🙂

  9. Tout à effet d’accord avec MBé, ROI c’est trop compliqué pour être mesuré d’une facon universel ! concurance # secteur # évènnement # lieu # temps … Plein de critère à satisfaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *