Best Of Community management — 30 août 2010 — 2 commentaires
L’effet Whuffie : Tirer parti des réseaux sociaux pour développer son business

La semaine dernière je vous donnais quelques stats sur le marketing communautaire aux USA. Si ce sujet vous a intéressé, la lecture de l’Effet Whuffie devrait vous être bénéfique. Paru en juillet aux éditions Diateino, le livre est une traduction du best steller « The Whuffie Factor » de Tara Hunt. Il invite à repenser le marketing en se centrant sur l’utilisateur, en développant son capital social (ou Whuffie) et  en s’engageant activement dans les communautés…

Si vous lisez ce blog, vous êtes sûrement au fait de la croissance de l’usage des réseaux sociaux et de la communication communautaire et des nouveaux comportements qui en découlent. Face à ces nouveaux comportements, la communication commence à s’adapter en incluant de plus en plus un aspect communautaire. C’est le sujet de ce livre, via un langage simple, des exemples de réussites et d’échecs dans le marketing communautaire et une présentation des outils et méthodologies pour se lancer, Tara Hunt vous explique comment développer votre Whuffie.

Le Whuffie c’est quoi au juste ? Le whuffie est un néologisme inventé par Cory Doctorow, créateur du blog Boing Boing pour représenter le capital social dans son roman « Down and out in the Magic Kingdom » où dans un futur imaginaire le Whuffie serai la seule monnaie en cours. Pour résumer le Whuffie est le revenu / la valeur monétaire engendré par votre réputation.

Le livre de Tara Hunt a pour but de prendre conscience de ce capital social, de le développer et d’en tirer parti pour développer également ses affaires.

Composé de 10 chapitres, ces derniers résument bien l’idée du livre :

  1. Comment développer son capital social ;
  2. Le pouvoir du marketing communautaire ;
  3. Faire circuler le micro et établir un dialogue continuel avec ses clients ;
  4. Ecouter et intégrer les commentaires ;
  5. Faire corps avec la communauté que tu sers ;
  6. Dépôts et retraits sur ton compte Whuffie ;
  7. Etre reconnu, 11 recettes pour créer… ;
  8. Accepter le chaos ;
  9. Accomplir sa vocation ;
  10. Le whuffie dans la vrai vie.

J’ai vraiment apprécié la lecture de ce livre : théories et idées intéressantes, exemples de cas concrets dans différents domaines, méthodologies assez simple à mettre en place… Tara Hunt apporte une fraîcheur et un nouvel angle sur la façon de voir le marketing communautaire et les réseaux sociaux.

Anecdote : la traduction du livre s’est également fait de façon communautaire : 4 traducteurs ont participé, les échanges entre eux se sont faits via Google Wave. La préface a également rédigée de la même façon par 7 passionnés du sujet.

Vous pouvez vous procurer l’Effet Whuffie sur Amazon en cliquant ici.

Articles similaires

L'auteur

Sylvain Lembert

Depuis 2004 dans le webmarketing, j’ai pu mettre en place des campagnes e-marketing dans des domaines variés. J’ai participé aux référencements de marques reconnues et mis en place la stratégie de communication on-line d’un assureur. J’ai également élaboré une stratégie de search marketing au niveau européen et été responsable de l’acquisition via Facebook pour un groupe de média social. Je suis aujourd'hui consultant webmarketing, n'hésitez pas à me contacter pour vos projets de communication on-line.

 

2 Commentaires

  1. la publicité communutaire ou des réseaux sociaux est un nouveau type de publicité très rentable pour certains types de commerce, pas nombreux sont ceux qui savent en tirer profit,
    le problème avec ce type de publicité c’est qu’il n’est pas rentable avec tout type d’activité ..

  2. Sage remarque !

    En fait, L’Effet Whuffie parle du marketing social qui s’oppose justement au marketing classique qui nous asperge de publicités auxquelles nous ne sommes plus vraiment sensibles… voire qui nous gonflent ! :)
    1/ les ondes sont polluées : trop de pubs tuent la pub !
    2/ les gens se sont trop longtemps laissés duper : la lessive qui lave plus blanc que blanc et les crèmes qui rajeunissent « vraiment »
    3/ le paradoxe du choix : trop de choix n’aident pas le consommateur au contraire…

    Il y a tout un chapitre qui explique le marketing communautaire et comment faire différemment les choses.

    Si tu cherches une rentabilité différente des sites de type régie publicitaire, je pense que la réflexion faite dans le livre devrait justement t’éclairer ! ;)

    Au plaisir,
    Rodolphe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>