E-commerce — 29 juillet 2010 — 2 commentaires
Google vs Facebook : le duel du Social Media

Le bruit court (et il s’agit en réalité bien plus qu’un bruit) que Google est sur le point de se lancer dans la création d’un réseau social à partir de jeux en ligne (GOOG)…

Google est en effet en relation avec des éditeurs de jeux tels que Zynga (le créateur de Farmville) et envisage un partenariat.

C’était hier dans le Wall Street Journal où Eric Schimdt (chef exécutif chez Google) confirmait le développement d’un réseau social probablement intitulé Google me.

Il ne s’agit pas, selon lui, d’offrir une pâle copie de ce qui se fait déjà sur le Web (ex : Facebook pour ne pas le citer), « the world doesn’t need a copy of the same thing », mais d’offrir la différence et, dans ce domaine, le challenge est de taille.

Quoiqu’il en soit et même si on comprend bien pourquoi Google veut faire concurrence à Facebook, leur volonté d’intégrer les réseaux sociaux via la création de jeux en ligne, en laisse plus d’un dubitatif à l’exemple de Philippe Le Roux, Président de l’agence Phéromone (Montréal).

Philippe Le Roux soulève le fait que Google s’attaque aux réseaux sociaux dans une logique inversée à celle de Facebook. Outre le fait d’y voir une volonté de se démarquer et de créer une différenciation, cela suggère quand même quelques doutes quant à la pertinence de cet angle d’attaque.

A juste titre Philippe Le Roux rappelle que c’est « la popularité de Facebook qui a rendu les jeux intéressants pour les utilisateurs » et reste perplexe face à la capacité d’un jeu pour créer une plateforme sociale tel que Google le prône.

Scepticisme, frilosité ou tout simplement du bon sens, l’avis de Mr Le Roux reste discutable d’autant plus lorsqu’il pense que finalement Google devrait conservait le rôle qu’on lui attribue à savoir rendre l’information disponible.
Le cantonnement aujourd’hui me semble quelque peu désuet. Après tout comme sur le web il n’y a plus forcément de pré-requis, il n’y a plus aucune entrave à l’exploration, quelque soit le résultat, le tout est de pouvoir rebondir.

Alors si Google pense pouvoir soulever une plateforme sociale grâce à un jeu en ligne, je dis pourquoi pas ?

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Nathalie Goulevant

A la suite d'une expérience de 2 ans en agence web à Montréal en tant que Chef de projet Pub + RP 2.0, je me passionne pour le web, ses enjeux, son impact dans notre société, sur les comportements. Le Web est pour moi une conversation. J'observe ce qui ce fait et ce défait. J'aime les phénomènes viraux, le participatif et la proximité qui font du web notre meilleur allié.

 


2 Commentaires

  1. C’est drôle 🙂 un jour je me suis dis que ce qui tenait vraiment tous ces gens sur Facebook c’était les jeux, et quand Google à rajouté cette petite animation Pacman pendant 24h sur son moteur je me suis dis que c’était peut-être une façon de tester à grande echelle : le temps passé et le nombre de joeurs potientiels, j’ai même fais part de cette réflexion dans un tweet… et voilà j’ai la confirmation de mes intuisions 🙂 bien sûr! c’est par le jeu qu’il faut les rattraper 😀

  2. I believe Google will always be unbeatable… even though Facebook comes closer in competition with Google, we must remember that Facebook is defined as a social network & Google is apparently a search engine. Therefore, both have altogether a different purpose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *