Blogosphère — 30 avril 2010 — 1 commentaire
A chacun son vignoble !

Après l’achat du lopin de terre en écosse ou d’une parcelle d’un vignoble, le vin 2.0 débarque dans la région bordelaise…

En provenance des Etats-Unis

Ce concept, lancé à l’origine en Californie, propose à des particuliers de concevoir eux-mêmes leur propre vin et de devenir des apprentis vignerons sans posséder de parcelles. En collaboration avec les experts de la société CRUSHPAD, vous choisissez la méthode de production de votre vin (le cépage, la parcelle, le vieillissement…) ainsi que la mise en avant du produit (nom de la cuvée, choix de l’étiquette…).

De la terre au web

Ce concept se veut  web 2.0 de part l’ensemble des outils mis à la disposition des clients afin de pouvoir suivre l’évolution de leur projet à distance via l’outil communautaire crushnet.com. Vous pouvez intégrer un groupe de vignerons et mettre en commun vos connaissances et productions, rédiger un blog sur votre aventure, participer aux forums…

De nombreux groupes ont vu le jour depuis six ans sur l’outil à distance avec une vraie structure communautaire (blogs, photos, vidéos, membres, groupes…)

En alliant la tradition du vin avec Internet, la société donne la possibilité à ses clients de s’affranchir des dogmes véhiculés par le secteur viticole et a déjà séduit plus de 5000 amateurs de vin qui peuvent proclamer à un diner  « Tu veux goûter, c’est de ma cuvée ! ».

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Magali Faye

Avec plus de 10 ans d'expérience en Webmarketing chez l'annonceur et en agence entre Paris et Montréal, j'ai évolué vers un poste axé sur les stratégies de contenus des plateformes numériques dans le monde de la télévision où j'encadre une équipe de webmasters et community managers. Parallèlement, j'ai lancé mon blog sur la vie à Montréal, Mag escapades. Intéressée par les évolutions de nos métiers, c’est avec plaisir que je participe à ce blog collaboratif en essayant d’ajouter une pierre à cette nécessité de veille permanente.

 


1 Commentaire

  1. Il faut avouer que le concept est original et intelligent.
    Il donne l’impression de s’approprier un bout de chateau, la sensation de devenir un propriétaire terrien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *