E-Publicité Social Media — 21 avril 2010 — 2 commentaires
Connectez 24/24 : les américains ont de plus en plus de mal à couper les ponts avec leur travail

Un employé sur trois aux Etats-Unis éprouverait le besoin de rester connecté 24h/24 avec son travail. Que cela soit pendant leurs breaks, leurs week-ends ou même leurs vacances, les américains utilisant Internet dans le cadre de leur job restent en alerte. Pour un américain sur deux, le vrai challenge serait de couper complètement les ponts avec son travail…

Gros avantage d’Internet : il est désormais possible de travailler de n’importe où, n’importe quand. Mais cet avantage peut se transformer rapidement en inconvénient, connectés 24/24 avec leur employeurs, les employés se retrouvent de plus en plus stressés. La crise économique et la course à la réduction des coûts n’arrangent pas la situation. Presque 40% des américains déclarent faire le travail de deux personnes.

Travailler depuis Internet hors de ces heures de travail ne se fait pas forcément de plein gré, en effet 25% des employés pensent que leurs responsables attendent d’eux qu’ils soient en ligne pour travailler et que leur job en dépend.

Même constat au niveau des appels professionnels reçu pendant les temps libres.

Les nouvelles technologies n’ont pas que du mauvais heureusement : 72% des personnes interrogées affirment que les technologies les aident à mieux faire leur job et 81% d’entre eux pensent que cela leur permet d’être plus productif.

Source : ReadWriteWeb

Et vous est ce que ce phénomène vous touche ?

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Sylvain Lembert

Depuis 2004 dans le webmarketing, j’ai pu mettre en place des campagnes e-marketing dans des domaines variés. J’ai participé aux référencements de marques reconnues et mis en place la stratégie de communication on-line d’un assureur. J’ai également élaboré une stratégie de search marketing au niveau européen et été responsable de l’acquisition via Facebook pour un groupe de média social. Je suis aujourd'hui consultant webmarketing, n'hésitez pas à me contacter pour vos projets de communication on-line.

 


2 Commentaires

  1. Du peu que j’ai pu en voir c’est en effet très représentatif des structures bossant dans le Web. Généralement des petites équipes où les compétences et connaissances des dossiers ne sont pas doublées.

    Tout dépend bien sur de sa « conscience professionnelle » et de ses ambitions. Le contexte actuel n’aidant pas vraiment à faire le strict minimum.

    Sachant que pour ceux qui bossent dans un des métiers du web, ils sont souvent inscrit sur Twitter, FB, etc. où des infos personnelles côtoient des infos pro (veille, concurrence, etc.)

    Mais au final bosser plus et n’importe où est il réellement plus efficace ?

  2. C’est effectivement le cas des professionnels du web, en premier lieu,qui sont obligés d’être « rattachés » au net tout le temps ou presque,de part la nature même de leur travail, mais pas seulement.D’autres ont besoin de faire un suivi de leur travail en leur absence pour ne pas être débordés à la rentrée ou parce qu’il y a certaines tâches qu’ils ne peuvent pas déléguer. Sinon, il ne s’agit pas d’être plus efficace, c’est surtout, à mon avis,une question de présence et de disponibilité:on a, de plus en plus, besoin de marquer sa présence dans le travail et de se montrer disponible vis-à-vis son employeur afin d’être bien vu par son employeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *