Facebook Twitter — 09 février 2010 — 2 commentaires
Facebook, Twitter, Myspace… « Réfléchissez avant de publier » thème de la journée pour un Internet plus sûre

En 2004, L’UE a lancé la journée pour un Internet plus sûre. Depuis 6 ans, chaque année un thème est choisi pour communiquer autour de la sécurité en ligne, des pays en dehors de l’UE participent également à l’événement.  Cette année, le thème est « réfléchissez avant de publier » à l’heure du web 2.0 et de l’information en temps réel, cette thématique est devenu très importante…

7 jours sur 7, 24heures sur 24 chacun publient des informations personnelles…

De nombreuses personnes ont désormais pris le réflexe de publier instantanément des informations sur leur vie privée sur les réseaux sociaux via un tweet ou une mise à jour Facebook par exemple. Ces actions sont devenues tellement anodines que certains ne réfléchissent pas aux conséquences que peuvent avoir la publication d’informations personnelles.

Des questions à garder en tête…

Voici quelques questions à se poser avant de publier des informations sur vos profils pour protéger votre sécurité en ligne. Celles-ci sont valables pour tous les réseaux sociaux :

  • Utilisez vous les paramètres de vie privée adéquate ? sur Facebook vous pouvez paramétrer l’accès à chacune de vos informations, sur Twitter, vous avez la possibilité de rendre privés vos tweets.
  • Sélectionnez vous bien vos amis ? Sélectionner uniquement des personnes de confiance, n’acceptez pas systématiquement les mises en relation.
  • Réfléchissez vous aux conséquences que peuvent avoir une publication avant de la mettre en ligne ? C’est d’autant plus important si cela concerne vos photos.
  • Demandez vous la permission à vos amis avant de publier des photos sur lesquelles ils apparaissent ?

Et un site pour s’informer…

Un site a été mis en ligne pour s’informer de la sécurité sur Internet et donner des conseils notamment aux jeunes utilisateurs  : www.keepcontrol.eu !

La campagne a été lancée aujourd’hui dans plus de 60 pays afin de sensibiliser les jeunes aux dangers d’Internet. La commission européenne publiera un rapport sur des exemples de mise en place de mesures pour améliorer la sécurité des mineurs notamment sur les sites sociaux.

Plus d’info ici : Facebook, Metro

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Sylvain Lembert

Depuis 2004 dans le webmarketing, j’ai pu mettre en place des campagnes e-marketing dans des domaines variés. J’ai participé aux référencements de marques reconnues et mis en place la stratégie de communication on-line d’un assureur. J’ai également élaboré une stratégie de search marketing au niveau européen et été responsable de l’acquisition via Facebook pour un groupe de média social. Je suis aujourd'hui consultant webmarketing, n'hésitez pas à me contacter pour vos projets de communication on-line.

 


2 Commentaires

  1. C’est surtout les plus jeunes (comme le montre la vidéo) qui n’en ont pas conscience… la question qui se pose désormais est la suivante:

    Comment les aider à faire plus attention et à prendre conscience des risques/ des enjeux?

    – les parents? Pas toujours facile de vérifier ce que les enfants font sur Internet, d’autant plus qu’il serait dommage de priver un ado d’un outil tel que facebook qui fait partie intégrante de sa vie!
    – l’école? je n’y crois pas…
    – les campagnes de publicité ne touche guère ses personnes (je parle par expérience…)

    Le site keepcontrol est une bonne idée, encore faut il le trouver, prendre le temps de le lire… et les personnes concernées ne regardent pas assez ce genre d’info!

  2. Je pense que la solution vient de l’entourage proche et notamment des parents.

    Par exemple, pourquoi ne pas mettre uniquement l’ordinateur à disposition dans le salon ? Cela évite que les enfants s’enferment dans leur chambre et surfent sur tous les sites sans aucun contrôle.
    En sachant qu’à tout moment on peut avoir un oeil sur l’ordi, l’ado sait qu’il ne peut pas faire n’importe quoi.

    Le dialogue est aussi très important, je pense qu’il faut expliquer, même si c’est souvent l’âge d’une rupture dans le dialogue, on peut avoir l’impression qu’ils n’écoutent pas mais ils y penseront quand même. C’est important d’instaurer un dialogue que ce soit pour Internet mais aussi pour la vie de tous les jours.

    Ensuite, il y a des logiciels qui permettent aujourd’hui de voir ou on est allé… C’est clair que ça ressemble à du flicage et que ce n’est pas très sain mais certains l’utilisent.

    Il y a un excellent serious game sur le sujet :http://www.2025exmachina.net/
    A diffuser !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *