Social Media — 05 octobre 2009 — 5 commentaires
Les filles plus férues de réseaux sociaux que les garçons ?

C’est pourtant bien ce que montre la dernière analyse des données américaines de Google Ad Planner… Si sur Linkedin et Youtube, l’égalité des sexes règne, ce n’est pas le cas pour le reste des réseaux sociaux, où la gente féminine est plus active que ces messieurs …

En témoigne cette infographie très explicite, réalisée par David McCandless.

reseaux sociaux filles garcons

Cependant, si les filles sont plus présentes de manière quantitative sur Facebook ou Twitter, les élites « Twitteriennes » restent malgré tout très masculines, et les hommes ont en général, 15 % de « followers* » de plus que les « Twitteuses ».

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Aline Geffroy

Community manager dans une agence de communication pour le compte de clients variés, j'ai toujours été passionnée par le web. Grande utilisatrice des réseaux sociaux, et amatrice de campagne de marketing viral originales et créatives, j'aime aller voir ce qui se fait chez nos voisins, notamment en Amérique du Nord.

 


5 Commentaires

  1. Effectivement les filles/femmes partagent plus facilement. Nous aurons peut-être une étude scientifique qui nous expliquera pourquoi dans les mois à venir 🙂 Vous avez quelque chose la-dessus ?

    • Bonjour Guillaume,

      j’aurai en effet aimé pouvoir vous dire que oui, je détenais un ouvrage sur les pratiques des internautes féminines, mais malheureusement, ça n’est pas le cas 🙁 J’ai trouvé un lien, via l’université du Maryland, qui possède un centre de recherche sur
       » Les femmes et les technologies de l’information »…Peut-être y-a-t-il des choses à creuser du côté de leur biblio 🙂
      http://www.umbc.edu/cwit/

  2. bonjour, pensez-vous que l’étude prenne en compte le % , qui je pense ne doit pas être négligeable, de « faux comptes » féminins ? Je pense en particulier à twitter et à ses jessica43576 ou elen768, mais le même phénomène n’est-il pas sur d’autres réseaux aussi ?

    • Bonjour Sophie,

      Je pense ( mais ça n’engage que moi )que l’étude prend en compte les faux comptes … En effet, Google Ad Planner est précis certes, mais je ne suis pas certaine qu’il sache faire la différence entre les faux et les vrais comptes Twitter ou facebook … Il s’agit d’une photographie globale de la tendance démographique des médias sociaux et de ce fait, je ne pense pas que le niveau de détail puisse atteindre celui d’une vraie étude anthropologique ou sociologique. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *