E-Publicité — 24 septembre 2009 — 1 commentaire
Le marketing en ligne est la clé du succès en France pour les services de traduction internationaux

Invité : cet article a été rédigé par Adina Barvinschi de l’agence de traduction Lingo24. Pour toute entreprise naissante, échouer à planifier signifie très souvent planifier un échec. Or deux des plus grosses erreurs commises par bon nombre d’entreprises à leurs débuts sont d’essayer de vendre leurs produits en s’adressant aux mauvais clients et de dépenser beaucoup pour ce faire…

lingo24 traduction

Le fondateur et Directeur général de Lingo24, Christian Arno, a créé son agence de traduction en 2001. Huit ans plus tard, Lingo24 est désormais présente sur quatre continents avec plus de 100 employés dans le monde entier et dispose d’un réseau de 4000 traducteurs free-lance. Fort d’une telle expérience, Arno livre quelques conseils aux sociétés cherchant à se positionner et à se développer.

« Il est très important de ne pas dilapider l’argent de l’entreprise dans des actions dont on ne sait pas les effets qu’elles auront. Dans nos premières années, j’ai été contacté par des sociétés qui essayaient de me vendre des publireportages apparemment très intéressants, mais qui en fait ne l’étaient pas. Après avoir cédé à deux ou trois d’entre elles parmi les plus onéreuses, il s’est confirmé que cela n’offrait aucun retour sur investissement. »

En effet, les publicités basées sur l’Optimisation pour les Moteurs de Recherche (SEO) et le Paiement-par-clic (PPC) étaient encore des concepts relativement nouveaux en ce tout début de siècle mais Christian Arno a réalisé rapidement le véritable potentiel de ces outils marketing.

« Internet a été la plaque tournante du succès de Lingo24 et encore aujourd’hui le marketing en ligne direct reste notre outil le plus puissant » explique Christian Arno. « Une fois que j’ai découvert le SEO et Google AdWords, je ne suis jamais plus revenu en arrière. Le PPC m’a permis de tester des techniques de marketing en ligne pour un investissement minimum : je pouvais déterminer un budget mensuel d’un montant minimal, ce qui me permettait de mesurer leur efficacité sans pour autant y consacrer l’intégralité de mon budget marketing. Et il s’est avéré que cela nous a rapporté de nombreux clients. »

Le marketing en ligne semble certainement la voie à suivre la plus rentable pour les entreprises dans le contexte économique actuel. Pour Lingo24, il est devenu partie intégrante de ses projets d’expansion internationale, notamment via des sites Internet désormais disponibles dans de nombreuses langues européennes, qui lui permettent de mieux pénétrer ces nouveaux marchés.

Ainsi le développement de Lingo24 en France, en particulier, témoigne parfaitement de l’efficacité du marketing en ligne. Leur site Internet a été traduit en français en 2003. En juin 2008, ils établissaient un microsite français hébergé localement avec le nom de domaine « service de traduction », qui incorporait des termes de recherche pertinents dans le texte principal, tels que « société de traduction » ainsi que bien d’autres phrases ou mots-clés souvent recherchés.

Les ventes en France ont augmenté de deux-tiers dans les douze mois qui ont mené à décembre 2008, et le chiffre d’affaire de Lingo24 a encore augmenté d’un tiers supplémentaire en France depuis cette date, alors que nous sommes à encore quatre mois de la fin de l’année.

« La majeure partie de l’Internet est en anglais et pourtant la plupart de ses utilisateurs n’ont pas l’anglais pour langue maternelle. C’est là une véritable brèche. » explique Christian Arno. « Parce que le marché francophone n’est en rien aussi saturé que l’anglophone, j’ai remarqué que nous nous étions hissés beaucoup plus rapidement au sommet des classements des moteurs de recherche français. Nous sommes actuellement classés seconds pour « service de traduction » et nous sommes dans les 10 premiers pour « société de traduction » et « agence de traduction » sur Google.fr. C’est un excellent résultat pour nous. »

Les efforts de Lingo24 pour se développer à l’international lui ont permis de voir son chiffre d’affaires, de 3,4 millions d’euros en 2008, passer à 4,5 millions d’euros en 2009. Se basant sur une augmentation de 6000 % du chiffre d’affaires depuis la création de son entreprise, Christian Arno a un dernier conseil pour tous les entrepreneurs en quête d’expansion de leur société :

« Commencez doucement. Comprenez bien votre marché et parlez à tous ceux qui ont su s’y imposer avant de dépenser inutilement. De nombreuses entreprises luttent pour trouver des liquidités pour le moment, mais avec une bonne approche du marketing en ligne, il est encore possible de se développer largement et en peu de temps. »

Adina Barvinschi Lingo24

Articles similaires

L'auteur

Invité

Retrouvez ici, les articles rédigés par les invités de Webmarketing & co'm, si vous aussi vous souhaitez nous soumettre un article en tant qu'invité ou co-rédacteur, contactez-nous !

 

1 Commentaire

  1. L’avenir se joue grâce à internet. Tout est maintenant basé sur la grande toile, y compris le marketing bien sûr. Cette société forte de son expérience est l’une des plus efficaces et des plus performantes sur la toile. Je recommande vraiment lingo24 à toute personne morale ou physique.

 

Laisser un commentaire via Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>