Community management Marketing viral — 06 mars 2009 — Aucun commentaire
Skittles.com crée le contenu de son site à l’aide des conversations en ligne

Skittles a choisi de mettre en avant sa présence numérique sur les réseaux sociaux et les conversations autour de Twitter. Une manière originale pour une marque de bonbons de faire parler de soi, dans le même esprit que Modernista…

skittles-site

Pour ce qui est du volume du trafic, les résultats sont intéressants puisqu’ils offrent une très bonne visibilité. L’opération buzz est plutôt réussie comme le grahique ci-dessous le montre, si l’on se base sur les mentions du terme « Skittles » :

skittles-curve

Les points positifs

  • La valorisation des différentes conversations
  • L’effort de transparence de Skittles.
  • A travers le feed Twitter, chacune des personnes peuvent entrer en contact et continuer à partager un intérêt

Quelques limites à cette stratégie

  • Le graphique ne nous renseigne pas sur le sentiment positif ou négatif des conversations. Avoir un large volume de conversations est seulement un premier élément d’analyse.
  • Mentionner Skittles  peut devenir une simple démarche « pop » où l’internaute ne cherche qu’à être cité.
  • La chaîne YouTube ne comporte pas de contenu créé par les clients, assez dommage dans une démarche de transparence numérique

Un Tumblr anti-Skittles créé

Comme pour tout mouvement, on retrouve des supporters et des protestateurs. Un Tumblr anti-Skittles est ouvert pour placer quelques coups de gueule sur Skittles et sa démarche. Il est intitulé Taste The FailBow au lieu de Taste The Rainbow.

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Lilian Mahoukou

Passionné des nouvelles pratiques marketing, des médias sociaux et de l'élément humain dans la performance globale des entreprises, je souhaite aujourd'hui m'orienter vers les métiers du web. Mes activités web : veille active sur l'usage des médias sociaux, la production collaborative et l'actualité web et contributions aux blogs "A La Croisée Des Blogs" et « Doppelganger ».

 


0 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *