Editorial Web — 22 septembre 2008 — 1 commentaire
Rédiger pour le Web : la check-list – Dossier Ecriture web

Voici quelques conseils à suivre pour la rédaction de vos contenus web…

Rédiger vos contenus en pyramide inversée
De l’information la plus importante à la moins importante. (plus d’informations sur le site Action-Rédaction)

Page
Globalement, ne pas dépasser 3 pages écrans pour 1 page Web, idéalement : 1200 à 1500 signes

Titre
S’il est accrocheur, le surtitre doit être informatif pour le clarifier
Se rédige après avoir écrit l’article. Le titre doit être de préférence « autonome ».

Surtitre
Se rédige après avoir écrit l’article.

Chapô
Il doit se comprendre indépendamment de l’article (ne pas reprendre les 1ère lignes de l’article). Il constitue la synthèse du message. Il est préférable de le rédiger après avoir écrit l’article.

Intertitre
Rédiger idéalement un intertitre par paragraphe pour faciliter la lecture des points clé.

Paragraphe
Ne pas dépasser 4 lignes (75 mots).
Une idée par paragraphe. Un verbe pour une phrase.

  • Style direct, sans fioritures ni surcharges stylistiques. Éviter la verbosité.
  • Éviter les métaphores : être concret
  • Une construction simple : sujet-verbe-complément
  • Éviter les phrases infinitives et modérer les phrases nominales : peu claires
  • Des verbes directs et concis « décider » vaut mieux que « prendre une décision »
  • Éviter les « mots-valises » comme « faire », « être », « mettre » etc

Liens

  • Soigner le nommage des liens et souligner le mot clé uniquement
  • Favoriser le cross-linking (lien inter-pages)

Visuels
Mettre une légende qui donne une information spécifique qui ne se trouve pas telle quelle dans l’article + infobulle
Proposer des encadrés : Servent à valoriser d’autres contenus / Remontée d’information
Optimiser la lisibilité visuelle des textes :

  • Préférer les caractères noirs sur fond blanc
  • Avoir une taille de caractères assez grande
  • Limiter l’utilisation des capitales
  • Soigner le choix de la police de caractère (police Web)
  • Mettre en relief (gras et/ou couleur) les mots clés
  • Eviter le surdosage du gras, cela tue la lisibilité
  • Aérer ses textes
  • Créer des listes à puces lorsqu’il y a des énumérations
  • Créer des phrases-synthèse, mettre des citations en exergue
  • Éviter l’utilisation des majuscules en dehors des titres ou des boutons
  • Surligner (mais ne pas souligner ! -> lien)

AG2R
Exemple de contenu optimisé pour le Web www.ag2r.com/groupe_innovant.aspx

Pour approfondir le sujet, je vous invite à lire les ouvrages suivants :

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Emanuelle Brusacoram

Depuis 7 ans dans le webmarketing, j'ai acquis ma première expérience de Consultante Webmarketing dans une agence de communication Web où j'ai été sensibilisée aux leviers e-marketing : référencement naturel, e-mailing, e-publicité, netlinking et analyse de trafic. Depuis 2008, je suis Responsable Stratégie Client dans une agence de référencement historique.

 


1 Commentaire

  1. Bel article afin de bien structurer et organiser son contenu web. Je pense que connaître son audience est l’étape supplémentaire et indispensable afin de rédiger des contenus remarquables.
    L’article « Vos personas, la base d’un content marketing efficace » nous donne des conseils pratiques pour réussir sa rédaction web, je vous le recommande en plus de cet article ! http://bit.ly/1MXQCaQ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *