Référencement naturel — 08 septembre 2008 — 3 commentaires
Pagerank : mythes et réalités

Malgré déjà 10 ans d’existence, le Pagerank continue de susciter l’intérêt et de déchaîner les passions des webmasters et référenceurs. Tour à tour critère important dans le classement puis mis au placard par son petit frère le Trustrank, le Pagerank ne cesse d’être dans l’actualité… Décryptage des mythes et réalités autour de cet algorithme…

Histoire du Pagerank…
Les premières études qui ont mené au Pagerank ont débuté en 1997 autour d’un brevet propriété de l’université de Stanford puis cédé à Google à sa création en 1998. Celui-ci concernait une méthode de classement au sein d’une base de données et a permis de développer l’algorithme du Pagerank dont le nom fait référence à l’un des deux fondateurs de Google : Larry Page.

Cet algorithme repose sur un certains nombre de critères permettant de scorer la popularité d’un site : liens entrants et sortants, provenance de ces liens… Il évalue la pertinence d’une page en fonction du nombre de pages qui font un lien vers celle-ci en lui donnant une note de 1 à 10 visible dans la Google Barre. La mise à jour de cette note était faite plus ou moins régulièrement lors des Google Dances qui ont aujourd’hui disparu, la mise à jour étant désormais en temps quasi réel. Cependant, la mise à jour du Pagerank dans la Google Barre n’est quand à elle pas en temps réel et n’intervient qu’au bon vouloir de Google plusieurs fois dans l’année.

C’est pour cela que désormais on parle de Pagerank affiché (dans la Google Barre) et de Pagerank réel, le premier indique le score obtenu à un moment T lors de la dernière mise à jour Google Barre, alors que le second indique le score en temps réel pris en compte dans l’algorithme de classement.

Si dans sa jeunesse, le Pagerank était un critère fondamental, depuis quelques années celui-ci prend une part de moins en moins importante dans l’algorithme de classement qui contient de plus en plus de critères noyant l’importance de l’historique Pagerank.

L’arrivée du Trustrank a également diminué l’importance de celui-ci. Le Trustrank qualifie un certain nombre de sites de références dans leur domaine. Obtenir des liens de ces sites est donc considéré comme plus important. Le quali devient plus important que le quanti. Cette évolution est due aux abus passés de certains sites faisant la course aux liens pour augmenter artificiellement leur popularité (ferme de liens, multiplication des échanges de lien sans se soucier du domaine d’activité…).

Mythes et réalités…
Le Pagerank générant beaucoup de buzz, il est important de clarifier ce qui est effectif et ce qui ne l’est pas :

Mythes :

  • Avoir un lien d’un site à fort PR va faire décoller mon trafic : FAUX. Ce n’est pas forcément bénéfique si celui-ci n’est pas dans la même thématique que votre site, ce lien aura peu d’impact dans votre positionnement. On préférera plusieurs liens à moyen PR provenant de site de la thématique plutôt qu’un lien à fort PR en dehors de la thématique.

  • Le Pagerank est un indicateur de bon référencement : FAUX. Le Pagerank affiché dans la Google Barre n’est pas à jour, il ne sert donc à rien de suivre cet indicateur, l’algorithme prend en compte le Pagerank en temps réel. De plus l’algorithme de positionnement prend en compte des centaines d’autres critères pour classer les sites, on peut donc avoir un faible PR mais bien se positionner. Avoir un contenu riche et ciblé sur un secteur d’activité et obtenir des liens de site ayant un bon Trustrank est beaucoup plus efficace.
  • Une baisse de Pagerank va faire chuter mes positions : FAUX. Lors des vagues de sanctions de baisse de Pagerank autour de la vente de lien, les sites ayant eu une baisse de popularité n’ont pas vu leurs visites diminuer.

Réalités :

  • Le Pagerank est mis à jour en temps réel : VRAI.

  • Les liens présents dans les animations flash sont suivi par les moteurs et transmettent donc du Pagerank : VRAI.
  • Mieux vaux obtenir un lien d’un site à faible PR mais ayant une autorité dans le domaine d’activité où se trouve notre site qu’un lien d’un site à fort PR sans liaison cohérente avec notre activité : VRAI.

Mythe ou réalité ?

  • Le Pagerank ne sert plus à rien : VRAI et FAUX. Il ne faut plus prêter attention à la barre verte qui indique un Pagerank non mis à jour, rien ne sert non plus de regarder le pagerank d’un partenaire potentiel avant de faire un échange de lien si celui-ci est dans une thématique connexe à notre site… Pensez en termes d’utilité pour vos visiteurs et ceux de votre partenaire plutôt qu’utilité pour le référencement. Même si le Pagerank a perdu beaucoup de son importance, perdu dans la multitude d’indicateurs pris en compte par l’algorithme de classement, la popularité et l’échange de liens restent néanmoins à travailler tout en ayant à l’esprit l’utilité visiteur et la cohérence sémantique entre les sites partenaires. L’échange de lien avec des sites ayant une bonne crédibilité (Trustrank) dans votre domaine est la clé du succès.

Pour conclure, si la création du Pagerank par Google a été l’un des facteurs de succès du moteur à ses débuts, aujourd’hui celui-ci fait parti d’un mécanisme beaucoup plus complexe et a beaucoup moins d’importance. On y fera donc toujours un peu attention mais cela ne sera pas le centre d’une stratégie de référencement.

Article écrit pour Marketing Etudiant.

Articles recommandés

L'auteur

Sylvain Lembert

Depuis 2004 dans le webmarketing, j’ai pu mettre en place des campagnes e-marketing dans des domaines variés. J’ai participé aux référencements de marques reconnues et mis en place la stratégie de communication on-line d’un assureur. J’ai également élaboré une stratégie de search marketing au niveau européen et été responsable de l’acquisition via Facebook pour un groupe de média social. Je suis aujourd'hui consultant webmarketing, n'hésitez pas à me contacter pour vos projets de communication on-line.

 


3 Commentaires

  1. excellent article proposant un beau résumé de ce "fameux" pagerank.

  2. Le page rank donnera tout de même une information sur la popularité d’un site même si l’indicateur n’est pas en temps réel.

    cela reste un indicateur à modérer avec les autres critères de référencement.

  3. jugement un peu sévère sur l’importance du PR (celui qu’on ne voit pas :D). Pour le reste c’est un bon recap..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>