Référencement naturel — 01 mars 2007 — 10 commentaires
Techniques de référencement black hat

Le référencement black hat consiste à positionner son site dans les moteurs de recherche en utilisant des techniques prohibées par les moteurs : cloaking, spam de mot-clé, texte caché, pages satellites, duplication de contenu, ferme de liens… sont autant de techniques à éviter pour ne pas être blacklisté…

Voilà donc une liste des techniques à éviter…

1 – Le cloaking :
Le cloaking consiste à présenter une page différente pour le moteur et le visiteur en fonction de leur IP. Si un robot passe, son IP va être repéré et une page lui étant dédiée sera affichée. Cette page sera bourrée de mots-clés pour ainsi se positionner dans les résultats. Cette technique est complètement transparente pour le visiteur qui lui vera s’afficher la page classique.

2 – Le spam de mots-clés :
Cette technique consiste à répéter un maximum de fois le mot-clé dans la page. Le spammeur aura recours à des phrases redondantes et à toutes sortes de mise en exergue du texte.

3 – Les textes cachés :
On peut avoir recours au style pour que le texte ne soit visible que dans le code source. On utilisera par exemple : div visibility: hidden ou alors du texte de même couleur que le fond.

4 – Les pages satellites :
Les pages satellites sont des pages optimisées sur certains termes. Elles sont bourrées de mots-clés et n’attachent pas forcément d’importance au design. Elles contiennent un javascript de redirection renvoyant automatiquement le visiteur sur une page du site cible.

5 – La duplication de contenu :
On sait que les moteurs sont friands de contenu. En général plus un site a de contenu plus celui-ci a des chances de se positionner dans les résultats. Seulement rédiger du contenu de qualité prend du temps. Les webmasters peu scrupuleux peuvent donc être tentés de copier-coller le contenu d’un autre site. Lorsqu’un moteur repère deux pages avec un contenu exactement identique, il supprimera l’une des deux pages de son index.

6 – Liens provenant de sites spam et ferme de liens
Avoir des liens provenant d’autres sites est indispensable pour avoir un référencement efficace. Cependant les liens doivent être de qualité : les partenaires choisis pour l’échange de liens doivent traiter du même domaine que votre site. Les référenceurs black hat peuvent avoir recours à de la création de lien en masse de façon automatique via un réseau de sites ou via des fermes de liens. Il est a noter également que le fait d’avoir brusquement un grand nombre de liens peut entraîner une mise en bac à sable de la part des moteurs : le site sera invisible des premières pages de résultats pendant un délais indéterminé.

Ce que Google dis :

Conseils concernant la qualité – Conseils précis

  • Évitez le texte ou les liens cachés.
  • N’utilisez pas de pages masquées (« cloaking ») ou de redirections trompeuses.
  • N’envoyez pas de requêtes automatiques à Google.
  • Ne multipliez pas les termes sans rapport avec le contenu réel de votre site.
  • Ne créez pas plusieurs pages, sous-domaines ou domaines présentant un contenu en grande partie identique.
  • Veillez à créer des pages ne permettant pas l’installation de virus, de chevaux de Troie ou de tout autre programme mouchard (« badware »).
  • Évitez les pages satellites (« doorway ») créées exclusivement pour les moteurs de recherche ou d’autres solutions telles que les programmes d’affiliation sans véritable contenu informatif.
  • Si votre site fait partie d’un programme d’affiliation, assurez-vous qu’il est utile aux utilisateurs. Présentez un contenu pertinent et original pour inciter les internautes à visiter votre site en premier.

Si un site ne répond pas à nos conseils en matière de qualité, son inclusion dans notre index peut-être bloquée. Si vous pensez que votre site ne respecte pas ces conseils, vous pouvez le modifier afin qu’il y soit conforme. Vous pourrez ensuite demander sa réintégration.

Liens : SEO Moz, Best View with Googlebot, Dark SEO team

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Sylvain Lembert

Depuis 2004 dans le webmarketing, j’ai pu mettre en place des campagnes e-marketing dans des domaines variés. J’ai participé aux référencements de marques reconnues et mis en place la stratégie de communication on-line d’un assureur. J’ai également élaboré une stratégie de search marketing au niveau européen et été responsable de l’acquisition via Facebook pour un groupe de média social. Je suis aujourd'hui consultant webmarketing, n'hésitez pas à me contacter pour vos projets de communication on-line.

 


10 Commentaires

  1. Arff! j’ai tout fais comme ça, moi! Ho, zut^^

  2. Plus qu’à attendre la sentence de Google 🙂

  3. Il serait bon, Sylvain, d’indiquer dès le début de l’article l’origine de l’article, et même demander l’autorisation de l’auteur d’origine avant de le traduire… 😐 Un jour, Google repérera aussi du contenu dupliqué… en multilingue ! 😉

  4. Google ne considère pas les traductions comme de la duplication de contenu d’après le blog officiel de Google. Cf. ce post : Point sur la notion de duplicate content. Il indique également que même dans le cas d’un contenu identique dans la même langue, si la source est citée, il n’y a pas de souci. Le contenu n’est en plus pas une traduction pure 🙂

  5. Certains agences de SEO sont beaucoups plus malin que ca. Ces techniques sont en effet négatif pour le référencement et surtout dépasser.

  6. Google en aurait largement les capacités, encore qu’une traduction automatisée laisserait toujours planer un certains doute quant à sa qualité, cependant comme l’a dit sylvain, il ne veut pas le faire, et à juste titre. L’information doit pouvoir être accessible en plusieurs langues et on ne peut pas vraiment parler de duplica lors d’une simple traduction.

  7. Toujours bon une petite piqûre de rappel !

  8. Etonnant de parler du black hat sans faire aucun lien vers des blogs qui font référence dans le milieu SEO…
    C’est bien résumé mais il faudrait une petite actualisation avec des données d’aujoud’hui 😉

  9. Bonsoir, comme tu as pu le constater l’article date de 2007… ca serait impossible de mettre à jour tous les anciens posts en permanence 🙂 Par contre ça a l’air d’être ta spécialité, si tu as envie d’écrire à ce sujet en tant qu’invité, t’es le bienvenu… Bonne soirée

  10. Petite liste de site spécialiste du referencement black hat : Deliciouscadaver, seoblackout, theblackmelvyn (ça fait 1 mois qu’il n’y a pas d’articles), …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *